Société

Les cueilleurs gardois opposés à la géolocalisation des coins à champignons

Par Fabien Randrianarisoa, France Bleu Gard Lozère lundi 24 octobre 2016 à 19:55

Cueillette d'un cèpe
Cueillette d'un cèpe © Maxppp -

Un amateur de Besançon a créé une carte de France participative pour répertorier les coins à champignons. Et ça ne fait pas la joie des cueilleurs gardois...

Les halles de Nîmes, c'est un peu le coin des cueilleurs de champignons. Alors forcément, quand on leur annonce que leur secret le mieux gardé, celui des coins à cèpes, est menacé, c'est un choc.

Les cueilleurs gardois opposés à la carte interactive des coins à champignons

Les passionnés sont divisés en deux camps. D'un côté les sceptiques : pour eux chercher les champignons, c'est une science, étudier la lune, la pluie, les traces de sanglier, bref un savoir de terrain inestimable.

"Tout ce savoir, on ne l'acquière pas en un clic !" Jean François

De l'autre, les pessimistes, pour qui révéler les coins à champignons, ce sont les condamner à disparaître par un trop grand afflux de visiteurs.

"SI vous donnez les coins sur une carte, y'aura autant de voitures que de champignons à ramasser !" Pierre

Tous en tout cas sont d'accord sur un point : la carte a une durée de vie très limitée.

Partager sur :