Société

Les cyclistes de Besançon réclament plus de voies cyclables

Par Anne Pinczon du Sel, France Bleu Besançon mercredi 14 septembre 2016 à 19:30

A Besançon, 27% des voies sont aménagées pour les cyclistes
A Besançon, 27% des voies sont aménagées pour les cyclistes © Maxppp - Jean Becker

L'Association Vélo Besançon appelle les cyclistes bisontins à se rassembler ce jeudi devant l'Hôtel de Ville pour interpeller les élus. Ils veulent être mieux pris en compte quand la ville fait des travaux sur la voirie.

La rue qui concentre les désaccords entre la ville et l'Association Vélo Besançon (AVB) en ce moment, c'est la rue du Général Sarrail. La Ville a fait des travaux pour rénover la chaussée, mais elle n'en a pas profité pour tracer une piste cyclable. Pourtant, l'AVB rappelle que la loi LAURE impose aux communes d'aménager des itinéraires cyclables en fonction des besoins et des contraintes de circulation quand elles font des travaux de rénovation de la voirie.

27 % des voies sont aménagées pour les vélos 

La mairie de Besançon estime que cette rue c'est en fait une "zone de rencontre". C'est à dire d'après le code de la route, une zone où tous les usagers, piétons, cyclistes, automobilistes sont à égalité, il n'y a "pas de ségrégation des usages". Dans ces cas là, d'après la loi, pas besoin de faire un marquage spécifique pour les vélos. Mais l'association trouve que cette "zone de rencontre" n'est pas assez identifiable par les automobilistes.

L'AVB a déjà lancé un recours au tribunal administratif pour la rue des Jardins. Là aussi, les cyclistes réclament une piste cyclable.

Deux fois plus de trajets en vélo qu'il y a 7 ans 

A Besançon d'après la mairie, 27 % des voies sont aménagées pour les vélos. A Besançon, il y a donc 330 km de voies praticables par les cyclistes (pistes cyclables, couloirs de bus ou de tram, voies vertes, etc.) Dont plus de 100 km en site propre (voies vertes, zones piétonnes, allées de parcs,etc.)

La mairie affirme que sa volonté est de diminuer la part de la voiture en centre-ville. Aujourd'hui, entre 2 et 3 % des trajets quotidiens à Besançon se font en vélo, c'est deux fois plus qu'il y a 7 ans.

Les cyclistes disposent aussi de 2600 places de stationnement.