Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les demandes affluent aux Restos du cœur, été comme hiver

dimanche 30 juillet 2017 à 20:30 Par Romane Porcon, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Les Restos du cœur travaillent sans relâche été comme hiver. Cette année, ils ont même augmenté le barème d'été alors les bénéficiaires affluent. A Hautepierre, il y a 30% d'inscrits en plus que l'année dernière. Les bénévoles donnent encore plus de leur temps et d'énergie pour aider les démunis.

Cet été, il y a 30% d'inscrits en plus au centre des Restos du cœur de Hautepierre
Cet été, il y a 30% d'inscrits en plus au centre des Restos du cœur de Hautepierre © Radio France - Romane Porcon

Hautepierre, Strasbourg, France

La misère n'est pas forcément moins pénible au soleil. Cet été, les Restos nationaux ont demandé aux antennes locales d’accepter les bénéficiaires ne dépassant pas 70 % du barème, contre 50 % habituellement. Du coup le nombre d'inscrits a augmenté de 23% cet été sur l'ensemble des centres du Bas Rhin. Daniel Belletier, président des restos du cœur du Bas Rhin : "On avait cette réflexion depuis plusieurs années, on se demandait pourquoi avoir un barème d'été et d'hiver, l'été aussi il faut aider les gens. Dans le Bas-Rhin on est ouvert en général deux jours par semaine l'hiver et une journée l'été. Cette année, certains centres sont ouverts deux jours par semaine l'été c'est le cas à Hautepierre."

A Hautepierre, le centre est ouvert deux matinées par semaine cet été

A Hautepierre, le centre de distribution des Restos du cœur ne désemplit pas. Le carnet de rendez-vous est plein à craquer, Eliane la responsable tente de trouver une petite place pour un nouveau bénéficiaire : "Il me reste seulement le vendredi midi. On est saturé, vous voyez il y a déjà 25 personnes chaque demi heures c'est plein. Alors dès qu'on a un petit coin on les prends" Dans la petite salle qui sert d'espace distribution, c'est un balai continu. Michel qui gère l'accueil n'a pas une minute sans compter la livraison qui vient d'arriver "On les reçoit en cours de matinée, on doit les distribuer automatiquement et parfois les trier parce que c'est pas forcement tout de bonne qualité, il y a certains pourris et tout ça." A 80 ans, Michel ne se ménage pas mais il le reconnait être bénévole n'est pas toujours simple : "Deux matinées pour l'hiver c'était possible maintenant deux matinées pour l'hiver et deux matinées pour l'été toute l'année, c'est beaucoup de temps à donner. Le problème c'est qu'au niveau vie familiale ça créé des tensions."

"Sans les Restos du cœur, on ne peut pas s'en sortir" Cérafine, une mère de famille

Un investissement nécessaire, Cérafine vient toutes les semaines depuis 3 mois pour remplir son cabas : "Sans les Restos du cœur on ne peut pas s'en sortir. On est des familles nombreuses et on n'a pas les moyens de tout acheter. Les Restos du cœur nous aident à surmonter les difficultés de la vie. Comme c'est l'été on mange bien grâce au Resto du cœur." A Hautepierre, les Restos du cœur aide plus de 300 familles cet été, c'est 30% de plus que l'an dernier. L'association cherche des bénévoles, contactez sur le site internet ou la délégation du Bas-Rhin au 03 88 81 12 23.