Société

Les dictées bientôt notées de façon positive ?

France Bleu jeudi 10 avril 2014 à 9:33

La notation actuelle de la dictée est "décourageante pour l'élève" selon le ministère
La notation actuelle de la dictée est "décourageante pour l'élève" selon le ministère © MaxPPP

Actuellement, pour noter les dictées, les enseignants partent de la note maximale et retirent des points en fonction des erreurs. Ce barême-là est désormais déconseillé par l'Education nationale : dans un outil transmis début avril, le ministère recommande un barême "graduel" qui cible les différentes difficultés d'orthographe.

La dictée a longtemps été la bête noire de générations entières d'écoliers. Ca pourrait bientôt ne plus être le cas : le ministère de l'Education nationale a mis en ligne sur son site internet , le 1er avril dernier, un nouveau barême pour noter les dictées. Ce barême "graduel " permet de prendre en compte "les compétences en se fondant sur l'observation des réussites et des erreurs ", mentionne le document proposé aux enseignants. 

En clair, il ne s'agit plus de noter négativement en retirant des points lorsque les élèves font des fautes, mais de prendre en compte aussi les bons réflexes en orthographe pour noter de façon positive. Le barême traditionnel, selon le document officiel, "ne permet pas de distinguer entre les difficultés et les compétences " : une copie qui contient des fautes graves sera aussi mal notée qu'une copie qui contient le même nombre de fautes, mais mineures .

Les différents types d'erreurs distingués

Pour pallier ce problème, l'Education nationale propose de distinguer les difficultés verbales (notamment les terminaisons), les difficultés du groupe nominal (l'accord du pluriel des noms et des déterminants par exemple), et les difficultés d'orthographe lexicale (le reste des fautes sur les mots). Un outil informatique proposé aux enseignants permet de localiser les endroits où ces erreurs sont commises et ceux où, au contraire, l'élève présente des qualités en orthographe, et de calculer la note en conséquence. Ce qui permet aussi d'encourager les élèves sur leurs points positifs.

Selon nos confrères de RTL, deux académies, celles de Poitiers et de Créteil, ont déjà expérmenté ce nouveau barème lors des dernières épreuves du brevet des collèges. L'augmentation des notes n'a pas été particulièrement significative. Pour l'instant, les enseignants sont donc simplement encouragés à appliquer ce barême, mais il n'y a pas de généralisation prévue

Partager sur :