Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Les dons aux associations sont plutôt stables dans le nord Franche-Comté

lundi 4 décembre 2017 à 21:14 Par Manon Klein, France Bleu Belfort-Montbéliard

L'année dernière, les français sont moins nombreux à avoir fait un don à une association, selon une étude publiée par La Croix. Dans le nord Franche-Comté, le nombre de dons est plus ou moins stable, en fonction des associations.

En 2016, les dons déclarés ont baissé de 4% en France
En 2016, les dons déclarés ont baissé de 4% en France © Maxppp - Julio Pelaez

Franche-Comté, France

La banque alimentaire, le Secours populaire, ou encore les Restos du coeur, vous avez peut-être été sollicité par les associations en cette fin d'année 2017. Le mois de décembre est habituellement un temps fort pour les actions de solidarité. Mais l'année dernière, selon une étude publiée par le journal La Croix, les citoyens ont été moins nombreux que d'habitude à déclarer un don à une association dans leur fiche d'impôt. Dans le nord Franche-Comté, la situation est plus nuancée.

Des dons variables en fonction des associations

D'une association à l'autre, la situation n'est pas la même. Le Secours Populaire de Belfort enregistre depuis quelques années une baisse du nombre de dons, ainsi que de leur montant. Une tendance à mettre en parallèle avec l'augmentation du nombre de personnes accompagnées par l'association, en hausse de 10%. Dans les antennes des Restos du Coeur du Doubs, en revanche, si le nombre de dons a un peu diminué, leur montant est en hausse.

Les donateurs trop sollicités ?

Il est difficile pour les associations d'expliquer cette petite baisse des dons. Certains Belfortains interrogés dans la rue reconnaissent qu'il n'est pas toujours facile d'être solidaire. "Je ne donne plus. On est trop sollicité par tout le monde" explique un passant. Jean-Marie Prati, qui a dirigé le Resto du coeur de Montbéliard pendant plus de 10 ans, reconnaît que le nombre d'associations en besoin de dons a explosé ces dernières années.

Des dons pas assez réguliers

Jacques, bénévole au Secours Populaire de Belfort, salue la forte mobilisation des donateurs pendant la période hivernale, mais il regrette que les gestes de solidarité ne soient pas plus réguliers, tout au long de l'année.

Les dons sont très importants pour les associations.Pour le Secours Populaire de Belfort, ils représentent plus de la moitié de leur budget. Ce chiffre monte à 75% pour les Restos du Coeur dans le Doubs.