Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les éboueurs en grève dans le Comtat Venaissin

-
Par , France Bleu Vaucluse

Aucune poubelle n'a été ramassée lundi dans les 25 communes du Comtat Venaissin. Les éboueurs demandent des hausses de leur prime. La grève est reconduite mardi 1 juin. Priorité sera donnée à la collecte des déchets de l'hôpital

Les camions poubelles de la Cove resteront au dépôt
Les camions poubelles de la Cove resteront au dépôt © Radio France - Philippe Paupert

Les éboueurs du Comtat Venaissin sont en grève depuis ce lundi à l'appel du syndicat Sud-Solidaires. Ils réclament une augmentation de leur prime. Les négociations ont échoué lundi avec la CoVe, la Communauté d'Agglomération Ventoux Comtat Venaissin. Ce mardi matin, le dépôt des camions-bennes ne sera pas bloqué pour permettre la collecte des déchets de l'hôpital de Carpentras et des campings.  Aucune poubelle n'a été ramassée lundi dans les 25 communes de la CoVe.  

1.500 euros après 15 ans à l'arrière du camion-poubelle

Thierry Juni, le responsable Sud-Collectivités territoriales, explique que les éboueurs demandent une prime de 200 euros car "les niveaux de salaires sont insuffisants. Les gens derrières les bennes étaient en première ligne, on les a applaudi mais maintenant qu'il faut les payer, c'est plus compliqué. Après quinze ans de carrière, ils touchent 1.500 à 1.600 euros. La CoVe admet qu'elle a du mal à recruter des chauffeurs car les salaires sont insuffisants".

Les grévistes reconduisent leur mouvement ce mardi car les négociations ont simplement avancé sur des dates de réunion. Les éboueurs en grève sont "conscients" de la gène dans les 25 commune de la CoVe. Ils annoncent que le dépôt des camions-poubelles ne sera pas bloqué pour permettre aux éventuels non-grévistes de "collecter en priorité les déchets de l'hôpital de Carpentras".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess