Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Les écoliers de Boissières et Saint-Dionisy la tête dans les étoiles avec Thomas Pesquet

jeudi 17 novembre 2016 à 22:52 Par Philippe Thomain, France Bleu Gard Lozère

En février, les élèves des écoles de Boissières et Saint-Dionisy (Gard) discuteront avec Thomas Pesquet. Le spationaute français part en orbite à bord de la station spatiale internationale. Il a décollé ce jeudi soir de Baïkonour avec un cosmonaute russe et un astronaute américain.

Le spationaute Thomas Pesquet peu avant son décollage pour la station spatiale internationale
Le spationaute Thomas Pesquet peu avant son décollage pour la station spatiale internationale © Maxppp - Yuri Kotchetkov/EPA

Boissières, France

Des petits de la première section de maternelle aux grands de CM2, tous les enfants des écoles de Boissières et de Saint-Dionisy parlent étoiles, apesanteur... En février, ils discuteront avec le spationaute français Thomas Pesquet, parti en orbite autour de la terre à bord de la station spatiale internationale.

Dix minutes de conversation qui font l'objet d'un projet pédagogique étalé sur toute l'année scolaire.

Si les enfants rêvent des étoiles, ils ne rêvent pas forcément du métier d'astronaute

C'est d'ailleurs pour la qualité du projet pédagogique que les écoles de Boissières et Saint-Dionisy ont été retenues. Projet qui commence dès la petite section de maternelle avec une chanson sur la fusée, des dessins du ciel et des étoiles jusqu'à l'explication de l'apesanteur pour les plus grands avec, entre ces deux extrêmes, le détail du système solaire, des phases de la lune, des anneaux de Saturne, ou de la simple alternance du jour et de la nuit.

Christelle Lacroix, maîtresse CE2/CM1 : Thomas Pesquet, c'est un moteur formidable.

Ce projet pédagogique sur l'espace est ouvert à toutes les disciplines. Il permet aux maîtresses de faire des mathématiques plus ou moins compliquées selon les niveaux, d'apprendre à lire (la phrase inscrite sur le tableau des CP ce jeudi était "il a marché sur la lune"), de faire du français en lisant "Le petit Prince" ce que feront les plus grands, ou encore de faire de la géographie car la station spatiale internationale en orbite autour de la terre survole de nombreux pays.

reportage dans les écoles de Boissières et de Saint Dionisy