Société

Les électeurs FN du Nord-Médoc ravis d'avoir des représentants au Conseil départemental de la Gironde

Par Yassine Khelfa M'Sabah, France Bleu Gironde mardi 31 mars 2015 à 6:00

Centre ville de Lesparre-Médoc
Centre ville de Lesparre-Médoc © Ville de Lesparre-Médoc

Le Nord-Médoc offre au FN ses deux premiers élus au Conseil départemental de la Gironde. C'est une première dans le département et une première en Aquitaine. De quoi ravir les électeurs frontistes.

Le binôme du Front national Sonia Colemyn et Grégoire de Fournas l' aemporté avec 147 voix d'avance devant l'Union de la gauche Michelle Saintout et Bernard Guiraud dans le canton du Nord-Médoc aux départementales de ce week-end.

À l'espace François Mitterrand de la mairie de Lesparre-Médoc, ils étaient une centaine d'habitants à attendre les résultats. Et à l'annonce des 7.707 voix pour le binôme du Front national qui arrive en tête dans le canton du Nord-Médoc, c'est la libération pour Michel, un habitant de Lesparre.

"On attendait cette victoire depuis longtemps. Maintenant le Front national est un vrai parti politique (...) il va falloir travailler avec nous et on est bien content que ça se passe ainsi."

Grégoire de Fournas et Sonia Colemyn sont les deux seuls élus Frontistes en Aquitaine pour ces départementales . Et cette victoire donnera de la visibilité aux électeurs du FN selon Christiane, une habitante.

"On va pouvoir s'exprimer et avoir une vue de ce qui se passe au conseil départemental. Pour nous ça va changer."

Jean est un retraité de 70 ans, pour lui cette victoire aux départementales marque enfin un changement tant attendu par les habitants du canton. "Depuis les élections municipales où la droite et la gauche se sont mises ensembles, il y a une pertubation chez les habitants qui ne s'y retrouvent plus. Les gens en ont marre, ils ont pris les rênes et même si ça plait pas, ils ont voté pour qu'il y ait du changement."

Le binôme du Front national fera son entrée jeudi 2 avril au nouveau conseil départemental de la Gironde .

Pour Grégoire de Fournas, représenter le parti au conseil départemental est important même s'il est déçu de faire partie de l'unique binôme FN élu en Aquitaine.

"Deux élus c'est déjà beaucoup, on verra le travail que nous arriverons à faire. C'est dommage que nous soyons uniquement deux en Aquitaine, c'est probablement dû au mode de scrutin qui évite à notre parti d'avoir des élus."

Le FN reste sur la petite marche du podium dans le Libournais-Fronsadais

Le canton du Libournais-Fronsadais était l'un des 33 nouveaux cantons de Gironde convoités par le Front National : pari perdu pour son binôme, Anne-Christine Royal et Gonzague Malherbe, qui arrive 3ème de la triangulaire du 2nd tour avec 29,13% des voix.

*** Mais ils se réjouissent tout de même de l'entrée des deux premiers élus au conseil départemental de la Gironde avec la victoire des candidats frontistes dans le Nord-Médoc. Selon le conseiller municipal frontiste de Libourne, Gonzague Malherbe. Cette victoire leur "permettra d'avoir plus de visibilité sur les finances des socialistes et de mettre le nez dans ce qu'il appelle : le système "Madrelle".*

Anne-Christine Royal et Gonzague Malherbe, candidats Front National  - Radio France
Anne-Christine Royal et Gonzague Malherbe, candidats Front National © Radio France

"C'est important d'avoir des élus pour voir comment le parti socialiste gère l'argent du contribuable."

Reportage : des élus FN au conseil départemental, une bonne nouvelle pour les électeurs frontistes"

Partager sur :