Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les élus du Giennois furieux après l'annonce d'un deuxième rassemblement des gens du voyage en août

-
Par , , France Bleu Orléans

L'Etat avait promis qu'il n'y aurait pas de deuxième rassemblement de l'association Vie et lumière en août prochain à Nevoy. Faute de terrain dans la Marne, les tziganes sont contraints de revenir dans le Loiret. Les élus du Giennois et l'association évangélique dénoncent la parole non tenue.

Entre 5 000 et 7 000 caravanes sont stationnées à Nevoy le temps de cet événement.
Entre 5 000 et 7 000 caravanes sont stationnées à Nevoy le temps de cet événement. © Radio France - Cyrille Ardaud

Nevoy, France

En mai dernier, les élus du Giennois, accompagnés de parlementaires du Loiret, avaient obtenu auprès du cabinet du Premier ministre Edouard Philippe qu'il n'y aurait pas de deuxième rassemblement annuel des gens du voyage sur la commune de Nevoy. Une promesse faite déjà en son temps par Manuel Valls, alors en poste à Matignon. Ce lundi 22 juillet, les élus ont appris que les Tziganes seraient de retour du 18 au 25 août, faute d'avoir pu trouver un terrain dans la Marne.

"Dans ma vie quand je donne ma parole, je donne ma parole"-Christian Bouleau

Lors de l'entrevue de mai dernier, le cabinet du Premier ministre s'était engagé à faire plusieurs propositions et à trouver un terrain dans la Marne à l'association évangélique tzigane. Au final, le seul endroit proposé à Vie et lumière qui se situe à Sézanne est un terrain inaccessible aux caravanes. Contre leur gré, les gens du voyage vont donc devoir revenir dans le Loiret. Une décision inadmissible pour le maire de Gien. En signe de protestation Christian Bouleau démissionne de toutes ses missions en tant qu'élu auprès de la Préfecture du Loiret. Il met un terme notamment à ses fonctions de rapporteur général de la commission de coopération inter-communale. "Ce n'est pas contre Vie et lumière mais bien contre _le manque de parole de l'Etat"_précise Christian Bouleau.

"Ce rassemblement va ternir notre bonne collaboration avec les élus du Giennois-Le pasteur Charpentier 

Colère et incompréhension également du côté de la communauté des gens du voyage. Pour l’association Vie et lumière, l'Etat a failli à ses engagements. Après le premier rassemblement en avril, l'association n'a pas d'autre choix que de revenir en août sur les terrains qui lui appartiennent à Nevoy au lieu dit "Les Petites-Brosses". Depuis 1988, l'Etat mettait à disposition dans la Marne des terrains d'anciennes bases aériennes mais cette année le terrain retenu"était impraticable" aux caravanes indique le pasteur Joseph Charpentier. Le responsable de l'association ajoute que"cette décision va ternir les bonnes relations que nous avions avec tous les élus du Giennois"

Manifestation des élus à venir

Président de la communauté de communes du Giennois, Christian Bouleau et ses collègues maires de l'intercommunalité affirment qu'ils n'apporteront aucun soutien logistique ni financier à l'organisation de ce rassemblement. Ils prévoient également de manifester leur colère dans les semaines à venir mais la date de la manifestation n'a pas encore été arrêtée. Le rassemblement d'été des gens du voyage à Nevoy représente 5 à 6000 caravanes soit entre 15 et 20 000 personnes.