Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Les élus ruraux en première ligne pour organiser la solidarité

-
Par , France Bleu Berry
Velles, France

Dans de très nombreuses communes rurales, les élus se relaient pour assurer un service de proximité auprès des personnes les plus fragiles et cherchent des solutions pour aider au mieux les plus isolées.

Dans les petits villages, les conseils municipaux s'organisent
Dans les petits villages, les conseils municipaux s'organisent © Maxppp - PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

A Velles, les élus se sont mis en ordre de bataille avant même l'annonce du confinement : "Dès qu'Emmanuel Macron a parlé à la télévision pour annoncer la fermeture des écoles, on s'est dit qu'il fallait trouver tout de suite des solutions pour les personnes âgées" raconte Agathe Chavialles, membre du conseil municipal de cette petite commune de moins d'à peine moins de 1.000 habitants. "Ici, un tiers de nos administrés sont âgés de plus de 70 ans. On a fait les comptes grâce au fichier de la commune pour les colis de Noël aux anciens. On a aussi contacté toutes les personnes que nous savions fragiles, les diabétiques par exemple. Nous leur avons donné un numéro de téléphone et une adresse mail. Elles nous font parvenir leur liste de course et je me charge du reste". 

Agathe, élue à Velles

L'élue s'approvisionne prioritairement auprès de l'épicier du village : "C'est un bar, il n'a plus le droit de servir. Alors pour dépanner, il propose de l'épicerie. Je l'appelle avec les commandes, il récupère ce qui lui manque auprès de la centrale d'achat. Et quand il n'a pas, je fais un drive auprès d'autres enseignes. Mais c'est très important dans nos petits villages de faire vivre le commerce local !".

Philippe Moisson, président de l'association des maires du Cher

Au passage, Agathe en profite pour rappeler aux administrés de ne pas sortir : "Pas facile de leur répéter. Certains me disent "je n'ai besoin de rien, je vais chercher le pain tous les jours... Ils ont dû mal à comprendre le principe du confinement, surtout dans nos campagnes où il n'y a pas encore de cas de malade du coronavirus... Je leur réexplique à chaque fois la notion de porteur sain..."

A Saint-Christophe-en-Boucherie, le maire, Jean Luc Mancois, a réuni les propositions faites par des producteurs locaux, le restaurant de la commune ou encore la boulangerie : "Ces  derniers sont en train de s’organiser pour envisager la possibilité de livrer, soit à domicile ou en point-relais" précise l'élu dans un communiqué.

Enfin, dans ces périodes compliquées, je demande à chacun d’entre vous de prendre contact avec vos voisins, notamment les personnes âgées, en privilégiant le téléphone, pour savoir si un besoin particulier est nécessaire (merci de transmettre ces informations à vos voisins et proches) 

Prenez soin de vous et  au plaisir de se retrouver prochainement.

Une aide psychologique

Sainte-Sévère a mis en place le même système : "Nous avons un numéro de téléphone et nous proposons d'aider les anciens, raconte François Daugeron, le maire. Mais c'est aussi un numéro pour les écouter, les soutenir. Certains sont très isolés, les familles sont loin et avec le confinement, cela accentue leur solitude..."

Philippe Moisson, président de l'association des maires du Cher, confirme ce rôle capital des élus locaux : "Certains voulaient s'arrêter, ils ne se représentaient pas. Mais ils sont contraints de rester jusqu'en mai, en attendant l'installation des prochains conseils municipaux. En attendant, ils s'investissent, ils assurent un rôle primordial dans cette crise. Il faut saluer leur engagement et leur solidarité".

A Velles comme à Sainte Sévère, on espère désormais que cette crise aura réveillé les consciences : "Je veux croire qu'il y aura un avant et un après. On voit plein de solidarité de voisinage se mettre en place, j'espère que cela va perdurer" conclue François Daugeron.

Numéro de téléphone de Velles : 06 01 92 13 51

Numéro de téléphone de Sainte-Sévère : 06 88 65 80 95

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu