Société

Les élus se mobilisent contre le Teknival sur l'ex BA112 de Reims

Par Renaud Biondi-Maugey, France Bleu Champagne-Ardenne mardi 22 avril 2014 à 19:22

Le teknival du premier mai en 2003 sur une ancienne base militaire de l'OTAN à Marigny dans la Marne
Le teknival du premier mai en 2003 sur une ancienne base militaire de l'OTAN à Marigny dans la Marne © Remi Ochlik - MaxPPP

Catherine Vautrin, la présidente de Reims Métropole, va présenter mercredi une délibération au conseil d'agglomération pour protester contre la tenue du Teknival, un festival de musique techno, qui doit se dérouler sur le terrain de l'ex-BA112 du 2 au 5 mai et qui inquiète les communes riveraines.

*"Non au Teknival!"* , c'est en substance le message des élus des communes sur lesquelles se situe l'ex-base aérienne 112. Ce festival de musique techno devrait attirer 30.000 personnes du 2 au 5 mai prochain** . Les élus locaux sont furieux de ne pas être associés à l'organisation de l'évènement.

Catherine Vautrin, la présidente de Reims Métropole, lira une déclaration ce mercredi en conseil d'agglomération. 

Outre les nuisances sonores, les élus craignent que ce festival entraîne des débordements et surtout, ils sont surpris que l'Etat autorise l'organisation d'un tel festival sur des terrains encore pollués, où l'on trouve encore des munitions.

"Nous n'avons jamais été consultés et nous n'avons aucun interlocuteur vers qui nous retourner"

Partager sur :