Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les facteurs de Bayonne, Anglet et Boucau en grève pour une "durée indéterminée"

-
Par , France Bleu Pays Basque

Les facteurs de Bayonne, Anglet et Boucau sont invités à observer une grève pour une durée non définie, à l'appel du syndicat Solidaires-Sud PTT.

Selon la direction de la Poste, la grève a même débuté ce mercredi 23 juin
Selon la direction de la Poste, la grève a même débuté ce mercredi 23 juin © Maxppp - Pierre HECKLER

En ce jeudi ce sont surtout les facteurs de Bayonne qui ont débrayé avec 22 grévistes à la distribution du courrier, un à Boucau et un à Anglet. Mais ce sont bel et bien les 105 factrices et facteurs des différents centre de Bayonne, Anglet et Boucau qui ont été appelés à se mettre en grève pour une durée indéterminée et ce, depuis ce jeudi 24 juin, à 7h30. Mais selon la direction de La Poste, le mouvement a déjà commencé ce mercredi et seuls deux grévistes avaient été comptabilisés dans l’effectif. Il faut donc s'attendre à quelques perturbations dans la distribution du courrier.

Un mouvement à l'appel de Solidaires-Sud PTT. Le syndicat s’oppose à la nouvelle réorganisation de leurs services, prévue pour le mardi 29 juin. Il dénonce la suppression de 17 tournées : huit à Bayonne, sept à Anglet et deux à Boucau. "Quand on supprime les facteurs, le parcours kilométrique du facteur qui reste devient plus important comme le nombre de boîte à distribuer", explique Jean-Michel Gabarrus, délégué Sud PTT et élu CHSCT de La Poste. "L'autre problème, c'est que la tournée du facteur va s'allonger." 

Baisse du courrier de 30 à 35%

En effet, pour quelques uns, finie l’amplitude 7h30-13h30, avec une pause de 20 minutes. "Ils nous demandent de travailler selon deux services. Le même nombre d’heures, mais réparties entre matin et après-midi, avec une coupure méridienne de 45 minutes." La différence entre pause et coupure méridienne est selon les syndicats : la première est payée, la seconde non. "On cherche une nouvelle fois à faire des économies. Ça peut paraître anecdotique, mais multiplié par 80.000 facteurs…"

Du côté de la direction, on répond : "La dernière réorganisation date de 2015 à Anglet et Boucau, 2016 à Bayonne. Il faut rattraper". La société avance une baisse du courrier à distribuer "de 30 à 35 %". "Il faut savoir que 97 % du courrier est émis et reçu par les entreprises. Au Pays basque, ces volumes sont en baisse de 10 % en 2020, contre 6 % environ au plan national." De plus selon le groupe la Poste, l'augmentation du nombre de colis ne compense pas le nombre de courrier en chute

"Tous les calculs sont faciles à faire depuis les ordinateurs, avec la souris, répond pour sa part Jean-Michel Gabarrus. Mais dans la vraie vie, quand il pleut, lorsqu'il fait soleil, quand vous êtes confronté à des travaux, régulièrement sur la rue...tout cela n'est pas pris en compte et pourtant, il faudrait que ce soit le cas."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess