Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Dossier du jour de France Bleu Vaucluse

Les facteurs de demain sont formés à Cavaillon

lundi 9 octobre 2017 à 6:10 Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse

Un nouveau C.A.P accueille ses premiers élèves au lycée Dumas pour apprendre à manipuler surtout des colis, car nous postons moins de courrier. Les futurs facteurs découvriront aussi la posture client, car ils devront avoir une démarche commerciale autour de notre boite aux lettres

La poste forme ses les facteurs de demain aux nouveaux contrats
La poste forme ses les facteurs de demain aux nouveaux contrats - campagne publicité La Poste

Avignon, France

Les missions du facteur sont en pleine mutation. A Cavaillon, un C.A.P a été créé pour devenir Opérateur de Service relation Client et livraison. Quinze apprentis apprendront au lycée professionnel Dumas comment charger des colis, utiliser des chariots trans-palettes ou un hayon : le facteur transporte désormais surtout des colis, car nous envoyons moins de courrier papier.

Avoir le réflexe de vendre le produit à un client

Les quinze facteurs apprendront qu'ils ont une autre mission avec leur bicyclette ou leur voiture jaune. L'Université de La Poste leur enseignera à Villeurbanne la posture - client, celle du commercial qui doit déclencher un réflexe d'achat chez le client. La Poste multiplie les prestations : contrat pour veiller sur les parents à distance, livraisons de courses à domicile, commentaires pour accompagner des publicités... Les facteurs de demain apprennent un métier en mutation.

La mamie pleure face au facteur démuni

Les syndicats de La Poste s'inquiètent des conséquences de cette nouvelle posture enseignée aux futurs facteurs. Une factrice d’Avignon explique qu'un collègue s'est trouvé "démuni face aux pleurs d'une mamie". Cette factrice estime que "La Poste se cache derrière le lien social pour faire du fric: on est des VRP. On est obligé de mettre la pression" sur les gens avec des remises commentées, c'est à dire, la remise d'un pli avec un commentaire commercial du facteur.

Bruno Verdi (Sud-PTT Vaucluse) explique que "La Poste profite de l'image de marque du facteur. On redoute que la confiance avec les clients soit rompue, car on aura essayé de leur placer tout et n'importe quoi au détriment de notre métier de distribution du courrier et des colis."

Plusieurs formations pour le métier de facteur - Radio France
Plusieurs formations pour le métier de facteur © Radio France - Isabelle Lassalle