Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les familles toulousaines entament la course aux fournitures scolaires avant la rentrée

-
Par , France Bleu Occitanie

A deux semaines de la rentrée, c'est la ruée sur les cartables, agendas et stylos 4 couleurs. Des courses qui pèsent sur le budget des Français chaque été. Et justement, c'est ce mardi que les familles éligibles reçoivent l'allocation de rentrée (ARS). Reportage dans une grande surface toulousaine.

La ruée vers les fournitures scolaires commence à Toulouse, à deux semaines de la rentrée
La ruée vers les fournitures scolaires commence à Toulouse, à deux semaines de la rentrée © Maxppp - RICHARD DE HULLESSEN

Toulouse - France

Et justement, c'est ce mardi 20 août 2019 que les familles éligibles reçoivent l'ARS, l'allocation de rentrée scolaire. Une aide pour les enfants de 6 à 18 ans allant de 370 à 400 euros pour les ménages les plus modestes (il faut gagner moins de 25 000 euros par an pour un ménage avec 1 enfant). L'an dernier, près de 55 500 foyers de Haute-Garonne en avaient bénéficié. France Bleu Occitanie s'est penché au dessus du panier de familles toulousaines.

"Ils veulent des cartables à 40-50 euros"

"Des stylos, des gommes, des crayons à papier, un taille crayon." Khadija fait la liste de ce qu'elle achètera pour sa rentrée en CE1. Sous le regard amusé de sa maman, la petite fille de 6 ans l'assure, elle ne fait pas de caprice dans les rayons du magasin. "Mon grand-frère lui voulait des stylos effaçables, moi des stylos normaux ça me va aussi.

Selon la maman, Zakia, les emplettes de la rentrée pour Khadija et ses deux frères représentent un vrai budget, "Les attentes des écoles sont plus les mêmes qu'il y a quelques années, il faut qu'ils soient bien habillés, ils veulent des cartables qui coûtent pas moins de 40-50 euros.

La famille touche l'allocation de rentrée scolaire, une aide qui couvre entièrement l'achat des fournitures pour les trois enfants, mais pas seulement, "Je paye une partie des vacances avec, ce qui me permet de les faire partir l'été, en général après le 20 août."

Rama, elle, ne touche pas l'ARS. Si elle comprend la priorité aux plus modestes, elle aimerait aussi recevoir une petite aide, "Tout le monde a beaucoup de dépenses à la rentrée, il y a la taxe d'habitation et la taxe foncière qui arrivent, on est partis en vacances donc on a beaucoup dépensé donc on est tous un peu sur le même bateau.

55 500 foyers concernés en Haute-Garonne

En Haute-Garonne ce sont 55 560 familles exactement qui ont touché l'allocation de rentrée scolaire en 2018.

Suivent le Tarn, avec 17 400 familles, le Tarn-et-Garonne avec 13 100 familles, l'Aveyron avec 9 300 familles, l'Ariège avec 7 100 familles puis enfin le Lot avec 6 500 foyers, selon les chiffres publiés par la Caisse d'Allocations Familiales. 

Choix de la station

France Bleu