Société

Les fans de Jeanine Assani Issouf réunis à la Bastide pour un exploit qui n'est jamais arrivé

Par David Ravier, France Bleu Limousin dimanche 14 août 2016 à 5:27

Les supporters de Jeanine Assani Issouf étaient réunis au centre social de la Bastide à Limoges pour l'encourager
Les supporters de Jeanine Assani Issouf étaient réunis au centre social de la Bastide à Limoges pour l'encourager © Radio France - David Ravier

La limougeaude a échoué aux qualifications aux Jeux Olympiques de Rio à 13,97m, elle devait atteindre 14,30m pour arriver en finale. Ses fans étaient réunis au centre social de la Bastide, à Limoges, pour l'encourager

Ce n'était pas encore son jour de gloire. Jeanine Assani Issouf, la Limougeaude de 23 ans, a été éliminée des phases de qualifications pour la finale du triple saut des Jeux Olympiques de Rio. Malgré sa meilleure performance de 14,40m en juin dernier, cette fois-ci, elle n'a pas réussi à atteindre les 14,30m requis pour prétendre à la finale à Rio de Janeiro. Elle finit 19e sur 37 aux qualifications.

Au centre social de la Bastide à Limoges, tous ses supporters étaient réunis pour la voir triompher: les jeunes du quartier, les sportifs de son club de Limoges Athlé ainsi que les élus de la ville. Les encouragements dont ils ont fait preuves n'ont pas suffit à la sportive pour aller jusqu'au bout. Après une première tentative à 13,51m et un second essai invalide où elle a mordu la ligne blanche, Jeanine Assani Issouf a terminé la compétition avec un saut à 13,97m. La 12e et dernière qualifiée pour la phase finale est l'américaine Keturah Orji, qui a réalisé un saut de 14,08m, soit seulement 11 centimètres de plus que la Limougeaude. Rageant. .

"Elle fera mieux dans quatre ans"

Du coté des fans, c'est la douche froide. Ils pensaient tous qu'elle avait des chances de se qualifier. La plupart étaient venus avec des T-shirts et des fanions à l'effigie de leur championne. Tout a été remballé à l'annonce de son élimination. Pour autant, ses fans continuent de la porter aux nues. Ca ne changera pas l'image que je me fais d'elle, souligne Anne-Lyse, la championne régionale de triple saut qui s'entraine comme Jeanine au club du Limoges Athlé. Elle a quand même réussi à aller jusqu'au JO, ça prouve qu'elle a du talent. Même chose pour Kader, un adolescent de la Bastide qui fréquente le centre social de la Bastide. Je suis content pour Jeanine, elle a quand même représenté la Bastide aux Jeux Olympiques, on n'a pas tous cette chance. De son coté, Jean-Louis, un des entraineurs du club d'athlétisme de Limoges, tente de trouver les mots pour expliquer la défaite de la championne de France du triple saut. Je suis déçu mais je pense qu'elle l'est aussi. Elle n'était pas dans un bon jour, concède-t-il. De toute façon, elle est encore jeune, elle a à peine 23 ans,  je pense qu'elle fera mieux dans quatre ans.

Les jeunes du centre social de la Bastide de Limoges ont accroché des mots dans la salle pour encourager Jeanine Assani Issouf - Radio France
Les jeunes du centre social de la Bastide de Limoges ont accroché des mots dans la salle pour encourager Jeanine Assani Issouf © Radio France - David Ravier