Société

Les farceurs sont de retour à Ouillon et ajoutent un C devant le nom de la commune

Par Najat Essadouki, France Bleu Béarn mercredi 25 mars 2015 à 11:46 Mis à jour le jeudi 26 mars 2015 à 9:54

Commune de Ouillon
Commune de Ouillon © Radio France - Najat Essadouki

La petite commune de Ouillon, près de Pau, est la victime régulière d'une plaisanterie d'un genre particulier. Sur les panneaux d'entrée et de sortie de la ville, des blagueurs ajoutent un "C" devant le nom de la commune.

Après la commune de Montcuq en Midi-Pyrénées, régulièrement raillée, c'est au tour d'une petite commune des Pyrénées-Atllantiques, Ouillon, d'être l'objet de plaisanteries. A l'entrée de la commune de 475 habitants, le panneau où est inscrit le nom de la ville est souvent détourné, des farceurs ajoutent à "C" à Ouillon pour faire "Couillon". Un geste regrettable pour Christine, Ouillonaise.

Habitante Ouillon

 

Le maire de la bourgade béarnaise, Jean-Marc Fourcade, relativise l'affaire. Il en plaisante même. Pour lui, rien de grave là-dedans, c'est le nom de la commune qui s'y prête et hors de question de le changer. L'édile ne fait d'ailleurs pas nettoyer ces dégradations.

"A Ouillon, il n'y a aucun couillon". — Le maire

Maire d'Ouillon: Jean-Marc Fourcade

 

D'autres communes touchées en Béarn

Il n'y a pas qu'à Ouillon où l'on s'amuse, d'autres communes ne sont pas à l'abri d'être également détournées en quelques lettres :

Bizanos devient "Ibizanos"Abos se change en "Carabos"Astis devient "Pastis"  Thèze devient "Antithèze"ou encore "Sanfran" se place devant Cescau..Route du Hameau se transforme en "Proute du chameau"  Si vous avez d'autres exemples ou idées, n'hésitez pas à nous le signaler dans les commentaires de cette page.