Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les fédérations de chasse lancent ce printemps les stages sécurité désormais obligatoires

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Les Occitans sont encore très marqués par la mort il y a quatre mois de Morgan Keane, tué par un chasseur, alors qu'il coupait du bois dans le Lot. Alors que certains demandent une réforme de la chasse, les formations sécurité obligatoires sont en train d'être mises en place notamment dans le Tarn.

 Philippe Libéros et David Eymard de la Fédération Départementale des Chasseurs du Tarn.
Philippe Libéros et David Eymard de la Fédération Départementale des Chasseurs du Tarn. © Radio France - SM

Les 10.000 chasseurs du Tarn et 138.000 chasseurs d’Occitanie vont être formés à la sécurité. C’est désormais obligatoire, et c’est nouveau. Ces formations renouvelables tous les 10 ans vont débuter courant avril. Les fédérations de chasse sont en train de recevoir le matériel pour les sessions.  

Une nouvelle formation qui fait suite à la loi du 24 juillet 2019 alors qu’en 2018, le nombre d’accidents de chasse avait augmenté ( 130 accidents contre 113 l'année d'avant). Dans le Tarn, ces formations existaient déjà. Mais sur la base du volontariat. Elles sont suivies par 250 chasseurs par an dans le département. 

Et c’est Philippe Libéros, technicien à la fédération départementale des chasseurs du Tarn qui dispense cette formation. 

Philippe Libéros, technicien à la Fédération Départementale des Chasseurs du Tarn

Dans ces stages de sécurité d’une demi-journée, il répète : "Canon vers le bas… tir fichant… " des règles vraiment de base. L’idée c’est aussi de faire de la pratique, parce qu’avant 2003, il n’y avait que de la théorie dans l’examen du permis de chasse. 

Des accidents mortels en baisse constante 

Et si certains disent que les chasseurs ont beaucoup tardé pour rendre ces stages obligatoires, le directeur de la fédération du Tarn, David Eymard, nuance. "Quand on regarde les chiffres des accidents à la chasse, ils sont en baisse chaque année. C'est que la formation et la pédagogie mises en place, sont efficaces. Pour autant, il y a des gens qui ne veulent pas respecter, donc on rajoute un niveau supplémentaire qui est obligatoire." 

Il y a 20 ans, il y avait 40 accidents mortels par an. Il y en a eu 11 en 2020. Morgan Keane, le jeune Lotois de 25 ans était le seul non-chasseur. 

Source Office français de la biodiversité
Source Office français de la biodiversité - .

Reportage de Sandrine Morin

Huguette Tiegna, députée LREM du Lot : "Il faut que les lois en vigueur soient déjà appliquées"

C'est sur la circonscription d'Huguette Tiegna que l'accident mortel de Calvignac a eu lieu en décembre. Elle était l'invitée de France Bleu Occitanie ce 25 mars. "Les chasseurs doivent protéger la biodiversité et faire appliquer les règles", martèle la parlementaire qui ne veut pas forcément de réforme législative de la chasse. 

La chasse est déjà réglementée, depuis 50 ans. On peut se pencher sur le volet réglementaire, faire évoluer les règlements.

Huguette Tiegna, députée LREM du Lot

Huguette Tiegna, députée LREM du Lot.
Huguette Tiegna, députée LREM du Lot. - DR

Huguette Tiegna étudie aussi la proposition des proches de Morgan Keane de choisir un jour par semaine, sans chasse. Cette idée a été soumise au ministère. "On doit pouvoir réaliser les prélèvement nécessaires sur la biodiversité, sans toucher au moral de nos concitoyens", tempère t-elle. La députée lotoise est divisée quant à l'instauration de contrôles d'alcoolémie, comme d'autres le suggèrent. "L'alcoolémie des chasseurs doit être contrôlée comme tout monde, quand ils conduisent. Au-delà, je m'interroge sur la pertinence de contrôles inopinés sur place".

  • Ce jeudi soir 25 mars, sur France 2, un documentaire Des chasseurs tout permis ?  sera diffusé quatre mois après la mort de Morgan Keane dans le Lot. Le 2 décembre, il a été touché par un tir alors qu’il coupait du bois devant sa maison. Depuis, trois de ses amies luttent pour faire réformer la chasse. Et pour la journaliste Perrine Bonnet, ce qui est nouveau, c’est que ce sont les habitants de la campagne qui questionne la chasse et demandent une réforme. 

Chasseurs tout permis ? Une enquête de Perrine Bonnet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess