Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les femmes font de plus en plus de sport, mais toujours moins que les hommes

jeudi 23 novembre 2017 à 21:31 Par Julien Baldacchino, France Bleu

Les femmes françaises sont un peu plus nombreuses à faire du sport, selon une étude de l'INSEE parue ce jeudi. Mais l'écart avec les hommes persiste. La faute, notamment, à une encore trop faible médiatisation du sport féminin.

Un match de hockey sur gazon féminin (illustration)
Un match de hockey sur gazon féminin (illustration) © Maxppp - Thorel / PhotoPQR / Voix du Nord

Les femmes françaises sont un peu plus nombreuses qu'avant à pratiquer une activité sportive, selon une étude publiée ce jeudi par l'Insee. En s'appuyant sur les enquêtes statistiques sur les ressources et les conditions de vie des années 2009, 2012 et 2015, les chercheurs de l'Insee ont établi que l'activité sportive des femmes était en progression, mais qu'elle restait toujours en-deçà de celle des hommes.

Un écart dans toutes les tranches d'âge

En 2015, 45% des femmes de plus de 16 ans (et résidant en France métropolitaine) ont déclaré avoir pratiqué au moins une activité sportive au cours des 12 derniers mois, contre 40% en 2009. Mais chez les hommes, ce taux était de 50%. Pour celles et ceux qui exercent une activité sportive hebdomadaire, la tendance est identique : 32% des femmes le faisaient en 2015 contre 26% en 2009, et 33% des hommes contre 31% en 2009.

Ces écarts sont aussi marqués chez les plus jeunes : 50% des femmes de 16 à 24 ans ont eu une activité physique dans les 12 derniers mois en 2015, contre 63% des hommes, et 33% des jeunes femmes en font chaque semaine contre 45% des hommes de cette même tranche d'âge. L'écart femme-homme s'agrandit encore plus (en défaveur des femmes) pour les personnes qui vivent en couple avec enfant.

Les stéréotypes de genre toujours à l'oeuvre

Quelles sont les raisons de ces écarts ? Pour l'Insee, qui observe un creux pour les femmes entre 25 et 30 ans, c'est parce que cela correspond à "une période de la vie où se conjuguent souvent entrée sur le marché du travail et constitution d'une famille". Autre facteur : le manque de sport féminin dans les médias, alors qu'une "bonne exposition médiatique (..) est susceptible de générer un engouement pour la pratique sportive".

Enfin, les stéréotypes de genre, ont toujours cours selon cette étude : les femmes sont sous-représentées dans les sports de raquette et plus encore dans les sports collectifs (football, volley-ball, handball) où elles ne représentent qu'un pratiquant sur cinq. En revanche, elles sont largement marjoritaires dans la dans (62% des pratiquants) et la gymnastique (79%).