Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les férus de tatouage envahissent Aubusson

-
Par , France Bleu Creuse

Une soixantaine de tatoueurs sont rassemblés ce weekend à Aubusson, pour la 9ème édition de Creuse Tatoo. Un français sur cinq est ou a été tatoué, la preuve d'une pratique qui se démocratise.

Une soixantaine de tatoueurs sont rassemblés ce weekend à Aubusson, pour la neuvième édition de Creuse Tatoo.
Une soixantaine de tatoueurs sont rassemblés ce weekend à Aubusson, pour la neuvième édition de Creuse Tatoo. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Aubusson, France

Le tatouage est de plus en plus populaire ! Un français sur cinq est ou a déjà été tatoué : un engouement qui se vérifie ce weekend à Aubusson, capitale du tatouage dans la région pour l'occasion. Une soixantaine de professionnels, venus de toute la Nouvelle Aquitaine sont réunis pour la neuvième édition de Creuse Tatoo, qui se poursuit ce dimanche à partir de 10 heures. 

Mais non, ça ne fait pas si mal, vous diront-ils.  - Radio France
Mais non, ça ne fait pas si mal, vous diront-ils. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Dans les allées de la convention, les cartes de visite s'échangent, les rendez-vous se prennent et certains n'attendent pas pour inscrire dans la peau, leurs envies. "C'est Vera, de Scoubidou", explique Esteban, le ventre allongé sur la banquette, et l'aiguille du tatoueur sur le mollet. "En version un peu plus... sexualisée on va dire !" Comprendre donc légèrement vêtue. Pour son quatrième tatouage, il a décidé de se laisser aller : il recouvrira presque la totalité de son mollet, une fois terminé, au bout de plusieurs heures de travail. 

L'envie de décorer son corps

"Ma copine n'aime pas trop, mais elle aura pas le choix", s'amuse le jeune homme originaire de Clermont-Ferrand. "C'est quelque chose que l'on garde toute notre vie en fait, je me suis dit, j'aime mon corps, mais j'ai envie de le décorer un peu. Comme on décorerait une voiture, ou une maison pour Noël quoi !"

Esteban se fait tatouer Vera, de l'univers de Scoubidou sur le mollet.  - Radio France
Esteban se fait tatouer Vera, de l'univers de Scoubidou sur le mollet. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Derrière l'aiguille qui vient s'enfoncer légèrement sous la peau, un tatoueur de Montluçon, Sosca L'enfant Tatoué. Il est spécialisé dans les tatouages de dessins animés ou de mangas. "Je suis un fan de Pokemon, c'est H24", reconnait-il. Sa clientèle, des hommes et des femmes,  de 25 à 35 ans. "Elles sont nostalgiques de leur enfance. Avant on se cantonnait à ce que les anciens avaient appris. Notre génération utilise cette méthode, et essaye d'y apporter quelque chose. C'est pour ça que le tatoo est aujourd'hui beaucoup moins underground. Le client va faire ce que lui a envie, car il trouve ça bien.

Alors, faut il sauter le pas ? 

Si dans la foule, beaucoup savent déjà ce qu'ils veulent, d'autres n'osent pas encore passer à l'acte. "Peur d'avoir mal", pour Eveline, 57 ans, mais qui se laisserait bien tenter par un petit papillon, ou une petite fleur. "A un endroit discret." Une chose qu'elle n'aurait imaginé faire il y a 20 ans. "Je trouve que cela fait joli, et il y a de plus en plus en de femmes qui en portent." Elle ne se fera pas tatouer cette fois-ci, préfère prendre le temps de la réflexion. 

Sandra prévient, pas simple de s'arrêter quand on a commencé à se faire tatouer.

Car attention, une fois lancé, difficile de s'arrêter. Sandra se fait tatouer une Catrina, symbole du jour des morts mexicain, sur la cuisse... Son 15ème tatouage, et elle est déjà en train de penser au suivant. 

Voici ce qui deviendra une Catrina, sur la cuisse de Sandra.  - Radio France
Voici ce qui deviendra une Catrina, sur la cuisse de Sandra. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu