Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les filles du Stade Montois Rugby lancent une pétition pour faire plier les dirigeants

lundi 11 juin 2018 à 20:19 Par Renaud Biondi-Maugey, France Bleu Gascogne

Les joueuses du Stade Montois Rugby ont lancé une pétition en ligne pour pouvoir monter en Division 2. Le club a obtenu la montée, sportivement, mais les dirigeants n'y sont pas favorables.

Les joueuses du Stade Montois Rugby ont lancé une pétition
Les joueuses du Stade Montois Rugby ont lancé une pétition © Maxppp - DENIS TRASFI

Mont-de-Marsan, France

La pétition mise en ligne il y a quelques heures rencontre déjà le succès : plus de 1 900 personnes l'ont signée ce lundi soir à 20h, a constaté France Bleu Gascogne. 

Les filles du Stade Montois Rugby demandent au président de leur club, Didier Courtade, de revoir sa position. Ce dernier refuse que son club monte en deuxième division la saison prochaine. Les joueuses de rugby, qui ont évolué cette saison en Fédérale 1 (l'équivalent de la 3e division), ont pourtant obtenu sportivement leur montée. Mais leur président estime qu'une accession à la deuxième division n'est pas compatible avec les effectifs, ni avec le budget

C'est une douche froide pour les sportives. Elles évoquent de la "colère", de la "frustration". "Notre place en D2, on la mérite" déclare Alexia Cerenys, l'une des joueuses du Stade Montois Rugby, à France Bleu Gascogne. Elles ont reçu le soutien de Geneviève Darrieussecq. Le secrétaire d'Etat, ex-maire de Mont-de-Marsan se dit "abasourdie" sur son compte Facebook.

Les filles du Stade Montois Rugby ont jusqu'à mercredi pour faire changer d'avis leur président. C'est ce jour-là que la Fédération française de rugby doit se réunir pour évoquer le sujet.