Société

Les foires aux vins font-elles trinquer les viticulteurs ?

Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde et France Bleu jeudi 10 septembre 2015 à 10:57

Les rayons vins des grandes surfaces sont en ce moment bien fournis
Les rayons vins des grandes surfaces sont en ce moment bien fournis

Alors que s'ouvre la saison des foires aux vins dans les supermarchés, beaucoup de viticulteurs du bordelais dénoncent la mainmise des gros châteaux sur ces événements commerciaux. Le négociant Georges Hausalter de la Compagnie Médocaine des Grands Crus répond à France Bleu Gironde.

France Bleu Gironde : ces foires aux vins sont-elles une aubaine pour vous les négociants?

Georges Hausalter : Oui ! Evidemment, c'est un temps très fort de la vie commerciale du bordelais puisque certains professionnels écoulent jusqu'à 30% de leur production annuelle.

Qui fixe les prix, vous ou les grande surfaces?

C'est la grande surface qui fait ses études de marché et qui cherche ensuite un approvisionnement qui correspond à ses prix. Nous avons tout de même notre mot à dire, nous négocions, nous faisons des propositions c'est un échange et un dialogue permanent. Les grandes surfaces ont aussi besoin de notre expertise pour affiner leur offre.

Comment faites vous pour convaincre les grandes surfaces d' accepter une référence ou un prix?

Cela se joue beaucoup en dégustation. Les acheteurs des grandes enseignes viennent passer beaucoup de temps à Bordeaux, ils dégustent énormément de vins chez nous et ceux qui retiennent leur attention permettent d'approfondir la discussion et quand ils ont un coup de coeur, ils sont en général prêts à faire un effort sur le prix.

Comprenez vous l'amertume des petits viticulteurs qui n'ont jamais leur place dans les rayons?

Non ! je ne comprends pas et très honnêtement, je pense que ce n'est pas la réalité. Evidemment il  y a des vins qui n'y seront jamais mais c'est parce que leur production est trop petite et ne leur permettrait pas de suivre derrière. Pour les autres, les références évoluent en permanence.

Qui sont les clients de ces foires aux vins?

Il y a des amateurs de vins qui cherchent à compléter leur cave,  et il y a aussi les clients de tous les jours. Les grandes enseignes en général sont ravies de voir arriver dans leurs magasins des clients avec un pouvoir d’achat important. Le prix moyen d'une bouteille achetée en grande surface tout au long de l'année, c'est 3 euros. Pendant les foires aux vin, on passe de 8 à 15 euros, du coup les supermarchés apprécient cette montée en gamme.