Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les footballeuses avignonnaises en 8e de finale de la Coupe de la Ligue

-
Par , France Bleu Vaucluse

L'Avenir Club Avignonnais doit réaliser un nouvel exploit pour accéder au quart de finale de la coupe de France. Les footballeuses amateures affrontent Grenoble, une équipe de D2 à 14h30 au Parc des Sports d'Avignon

L’entraîneur Christophe Catelain (à droite) demande à l'équipe de jouer collectif et sans pression
L’entraîneur Christophe Catelain (à droite) demande à l'équipe de jouer collectif et sans pression - Avenir Club Avignonnais

Avignon, France

Les footballeuses de l'Avenir Club Avignonnais jouent à 14h30 le 8e de finale de la coupe de France féminine au Parc des Sports d'Avignon. C'est la première fois que le club atteint ce niveau de la compétition. Les joueuses de Régionale 1 d'Avignon affrontent Grenoble, un club de 2e division.   

Un match qui fait peur à la plus jeune défenseuse

La plus jeune joueuse de l'équipe, la défenseuse de 16 ans Zoé Molina redoute cette rencontre... Elle confie qu'elle a peur de Grenoble ! Zoé Molina estime que le match sera "compliqué car je suis peu expérimentée. On peut y arriver si on est très solidaire, c'est ce qui fait notre force. A tout moment on peut avoir de grandes difficultés face à des pros car on est un petit club, même si j'en suis très fière". Zoé Molina confie qu'elle a peur de ce match, "même un peu beaucoup peur... mais je pense que ça peut bien se passer !"

Garder de la fraîcheur malgré l'usure physique et mentale

L’entraîneur de l'AC Avignon, Christophe Catelain espère un troisième exploit face à une nouvelle équipe de D2 malgré la fatigue de son équipe : "ça reste des joueuses amateurs, des étudiantes ou des lycéennes. L'usure mentale et physique se fait sentir. Notre arme, c'est le collectif. Si on en est au top, c'est jouable. Il faut qu'elles gardent une fraîcheur d'esprit et qu'on ne leur mette pas trop de pression"

Les footballeuses d'Avignon contre Grenoble, 8e de finale de la coupe de France féminine, c'est à 14h30 au parc des sports d'Avignon.