Société

Opération escargot des forains sur l'autoroute A13 près de Rouen

Par Claire Briguet-Lamarre, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) mardi 12 septembre 2017 à 7:31

Une quarantaine de forains sur l' A 13 contre une ordonnance changeant leur organisation du travail
Une quarantaine de forains sur l' A 13 contre une ordonnance changeant leur organisation du travail © Radio France - Sandrine Gautier

Les forains ont bloqué les accès à l'autoroute A 13 ce mardi matin à hauteur de Maison brûlée dans le cadre de la contestation sociale. En début d'après midi ils ont mené une opération escargot entre Tourville et Heudebouville sur l'A13.

Les forains se sont installés ce mardi matin sur l'autoroute A 13 à hauteur de Maison brûlée-Grand Couronne dans le sens Caen-Rouen. Ils ont mené une opération escargot en direction de Tourville la Rivière et bloqué la circulation. Ils étaient une quarantaine. Une opération menée dans le cadre de la contestation sociale de ce mardi 12 septembre.

Une quarnatine de camions mène une opération escargot - Radio France
Une quarnatine de camions mène une opération escargot © Radio France - Droits réservés

Opération escargot entre Tourville et Heudebouville sur l'A13

Dans l'après midi, les forains ont quitté Tourville pour mener une opération escargot sur l'autoroute A 13. Ils ont bien entendu provoqué d'importants ralentissements.

Opération escargot ce mardi après midi sur l'A13 - Radio France
Opération escargot ce mardi après midi sur l'A13 © Radio France - Antoine Quevilly
Les forains expriment leur colère depuis ce matin sur l'autoroute A13 - Radio France
Les forains expriment leur colère depuis ce matin sur l'autoroute A13 © Radio France - Antoine Quevilly

Les forains dénoncent une ordonnance du 19 avril qui doit désormais les mettre en concurrence sur les emplacements publics. C'en serait fini des forains qui reviennent tous les ans au même emplacement. "Ce serait la mort de notre métier", disent ils. Donc, c'est une ordonnance qui n'est pas lié directement à la loi travail mais les forains ont profité de l'occasion pour se greffer au mouvement de contestation sociale.

"En fait, en France le problème c'est qu'il ne faut pas travailler. Quand tu travailles t'es emmerdé. et dès l'instant que tu fais rien t'es tranquille. Le gouvernement veut nous empêcher de travailler au profit des grands groupes comme LVMH", André Cotin, forain à Rouen

Les transports en commun et les écoles sont également touchés par ce mouvement social. Toutes les précisions.