Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La mobilisation des forains au Mans

Les forains se montrent devant la mairie du Mans... puis s'en vont

-
Par , France Bleu Maine

Une vingtaine de forains ont déployé une banderole ce jeudi devant la mairie du Mans. Ils ont ensuite quitté le parking des Jacobins, qu'ils occupaient avec leurs camions depuis mercredi soir.

Des forains ont déplié une banderole devant l'hôtel de ville du Mans.
Des forains ont déplié une banderole devant l'hôtel de ville du Mans. © Radio France - Alexandre Chassignon

Une banderole à défaut de rendez-vous. Une vingtaine de forains ont déplié ce jeudi après-midi, devant l'entrée de l'hôtel de ville du Mans, une bâche reprenant la carte des hauteurs autorisées au Panorama et incompatibles avec leurs manèges. Une façon de dénoncer l'impasse sur l'avenir de la fête foraine au Mans.

La fête foraine de printemps représente la troisième annulation consécutive. "On sait qu'il y a les élections, indique Stanislas Leprince, porte-parole des forains, mais ça fait deux mois que nous demandons un rendez-vous, sans réponse ! On n'a pas voulu manifester mais le maire aurait bien voulu qu'on le fasse, pour sa pub... plus on manifeste, plus il ne cède pas, plus il gagne... ce qu'on veut c'est qu'il nous reçoive. Il ne peut plus nous dire d'aller au Panorama (à cause de la réglementation sur les hauteurs, NDLR) mais il ne veut pas nous dire d'aller aux Jacobins. En attendant nous sommes au pain sec."

Ça ne sert à rien de rester

La ville a annulé la fête foraine de printemps, qui se tient habituellement en mars. Le maire Stéphane Le Foll évoquait alors la nécessité d'avoir "en face un interlocuteur capable de comprendre les contraintes qui sont les nôtres et qui accepte aussi de se conformer aux règles"

Les forains ont quitté le parking des Quinconces en fin d'après-midi, sous la menace de fortes amendes. "Ça ne sert à rien de rester", a commenté Stanislas Leprince, "nous avons fait passer notre message : il faut discuter, que ce soit avec Stéphane Le Foll ou quelqu'un d'autre."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess