Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les forces de l'ordre sur le terrain dans le Limousin après les annonces du Premier ministre

-
Par , France Bleu Limousin

Ce vendredi, le Premier ministre Jean Castex annonçait que les policiers et gendarmes seraient pleinement mobilisés contre les fraudeurs qui "ne sauraient ruiner les efforts de tous". Dès ce samedi, en Corrèze et en Haute-Vienne, les forces de l'ordre étaient présentes sur le terrain.

Contrôle ce samedi soir à Malemort en pleine zone industrielle.
Contrôle ce samedi soir à Malemort en pleine zone industrielle. © Radio France - Thomas Vinclair

"C'est la première fois que je me fais contrôler. J'ai fait à mon avis presque 10 000 kilomètres depuis le début des confinements et couvre-feu." Ce Tarnais se souviendra longtemps de son premier contrôle en pleine zone industrielle à Malemort en Corrèze. Il possède son attestation comme tous les automobilistes contrôlés ce soir.

Depuis le début de la crise, les forces de gendarmerie sont pleinement mobilisées. "Nous effectuons près de 1500 contrôles par semaine, souligne le lieutenant-colonel. C'est presque 50% de notre temps de travail, c'est notre première mission." 

Plus de présence sur les routes aux heures du couvre-feu...

Suite aux annonces du Premier ministre, les contrôles des gendarmes vont donc continuer sur ce rythme soutenu mais le lieutenant colonel souhaite les rendre plus présents dans toute la Corrèze : "Depuis le début, nous sommes positionnés là où il y a du trafic. Nous allons maintenant passer à une seconde étape et nous rendre sur des routes où nous sommes moins vus pour l'instant. _Il ne faut pas que des gens dans certaines zones pensent qu'ils peuvent circuler à toute heure impunément_."

... et dans les magasin pour vérifier les jauges

Sur place, la préfète de la Corrèze Salimaa Saa supervise les contrôles des gendarmes. Une mission nécessaire selon la préfète pour "éviter un autre confinement. Nous allons multiplier les contrôles et les rendre visibles sur le territoire pour bien faire respecter les mesures." 

Durant ce samedi, la préfète a aussi investi les magasins afin de vérifier que les jauges dans les commerces étaient bien respectées comme préconisées par le Premier ministre. "Les Corréziens sont très investis. Beaucoup de commerçants ont installé des compteurs à l'entrée. Nous devons rester mobilisés." 

La préfète de la Corrèze est allée à la rencontre des forces de l'ordre.
La préfète de la Corrèze est allée à la rencontre des forces de l'ordre. © Radio France - Thomas Vinclair

En Haute-Vienne, des contrôles ont aussi eu lieu ce samedi soir, notamment devant l'ancien palais de justice en plein centre-ville de Limoges avec le préfet du département. La préfecture a annoncé que 500 personnes avaient été verbalisées pour non-respect du couvre-feu. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess