Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Les Français sont de nouveau généreux

-
Par , France Bleu

Les dons aux associations ont augmenté de 3,5% en 2019, après une baisse en 2018, selon l’enquête annuelle de France Générosité, le syndicat du secteur caritatif.

Les dons aux associations ont progressé de 3,5% en 2019.
Les dons aux associations ont progressé de 3,5% en 2019. © Maxppp - Lionel VADAM

Selon le Baromètre de la générosité, révélée ce mardi dans Aujourd'hui en France, les Français ont davantage donné l'année dernière après une chute des dons de 4,8% en 2018.

Combien donnent les Français ?

Des montants de moins de 150 euros pour près de la moitié des Français. Ils sont d'ailleurs un peu plus généreux en ligne , 131 euros en moyenne contre 78 euros pour ceux qui font des chèques.  Plus d'un français sur 10 donne plus de 10 000 euros. Cet élan de générosité a surtout profité aux organisations de défense de l'environnement. Mais cette hausse des dons ne rattrapera pas la chute de 2018, année marquée par une instabilité fiscale avec notamment la hausse de la CSG et la mise en place du prélèvement à la source

Qui donne ?

Essentiellement des fidèles. Les organisations caritatives s'inquiètent d'ailleurs du manque de renouvellement des donateurs. Entre 2009 et 2019, leur nombre a baissé de 15%, selon France Générosité. Le syndicat avec d'autres associations a donc lancé un appel au gouvernement, dans une tribune, pour qu'il mette en place des mesures incitatives, comme la défiscalisation à 75% de tous les dons. France Générosité plaide aussi pour une éducation à la philanthropie dès l'école primaire.

Les besoins à venir s'annoncent immenses s'inquiètent déjà le secteur caritatif, notamment avec la crise sanitaire, économique et sociale. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu