Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les Français sont radins et ils l'assument

-
Par , France Bleu

83% des Français se définissent même comme “économes” selon une étude Ifop publiée mercredi. 78% reconnaissent être à l’affût des « bonnes affaires » sur internet. Ces radins modernes gèrent leur argent afin de dépenser malin. Mais ils ne cautionnent pas le manque de savoir vivre des avares.

Les Français sont radins et l’assument !
Les Français sont radins et l’assument ! © Maxppp -

Le Pôle "Département Opinion et Stratégie d’Entreprise" de l’Ifop publie mercredi une grande enquête sur le comportement des Français et la radinerie pour le site radins.com. A l’instar d’une personne avare, qui veut consommer le moins possible, le radin moderne, lui, est friand d’échanges et de bons plans pour consommer mieux.

78% des Français traquent la « bonne affaire »

Les radins forment une communauté de nouveaux consommateurs. 78% des français reconnaissent passer du temps à chercher les "bonnes affaires" sur internet afin de réaliser des économies et dépenser plus malin.  Un phénomène plus accentué chez les jeunes de -25 ans qui sont 83% à traquer sans cesse la bonne affaire !  

81% des Français cherchent également de bonnes astuces pour voyager moins cher, et autant attendent les soldes pour faire des achats personnels ou faire des cadeaux. 78% recherchent des activités gratuites ou à tarif réduit (musées, expo, cinéma…)

De Radin économe à Radin assumé

Un Français sur deux (51%) a déjà fait l’objet d’une remarque suggérant qu’il était très près de ses sous, pour ne pas dire radin. Pour autant, 70% des personnes concernées assument tout à fait ce penchant. Chez les personnes se considérant comme très économes 71% disent avoir eu droit à une remarque sur leur train de vie, mais ils l’assument très bien à 90% !

Les attitudes radines appréciées chez le conjoint :

  • le fait de rechercher des bonnes affaires sur internet (81%),
  • attendre les promotions ou les soldes pour faire le gros des achats (75%),
  • collectionner les tickets/bons de réduction pour ses achats en magasin (64%).

Les attitudes radines qui exaspèrent : 

  • S’arranger pour ne pas être présent au moment de payer l’addition pour un repas ou une tournée dans un bar (85%), dont 55% d’entre eux considèrent que ce comportement peut rendre ces amis radins infréquentables 
  • Le fait de demander toujours une cigarette aux autres en prétendant qu’on n’en a pas sur soi (77%) 
  • Pour 75% des Français, le fait d’oublier ses moyens de paiement au moment de régler une dépense commune
  • Ou encore ne pas laisser de pourboire au serveur (38%). Les Femmes sont d’ailleurs celles qui apprécient le moins que leur partenaire ne laisse pas un pourboire au serveur (33% vs 42% pour les Hommes).

Premier rendez-vous galant avec un radin

La galanterie semble s’estomper puisque 47% des jeunes de -25 ans ne prennent pas la note en charge lors du premier rencard. Mais elle subsiste tout de même dans les communes rurales plutôt qu’en région Parisienne (41% vs 26%). 33% des Français ne prennent pas en charge la note dès le premier rencard, les Femmes moins que les hommes (26% vs 39%).

L’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 2 013 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, par questionnaire auto-administré du 31 mai au 3 juin 2019.