Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les Français expédient de plus en plus leur dîner

-
Par , , France Bleu

Selon une étude Ifop, les Français passent de moins en moins de temps à table le soir et sont de plus en plus nombreux à délaisser la table et les chaises. Le repas du soir est de moins en moins un moment de retrouvailles familiales, parasité par les écrans.

Le dîner en famille a de moins en moins la cote.
Le dîner en famille a de moins en moins la cote. © Maxppp - Frédéric Cirou

C'est une des conclusions d'une étude Ifop pour le baromètre Datalicious pour Just  Eat dévoilée par nos confrères du Parisien/Aujourd'hui en France. Le dîner est de plus en plus vite expédié : la fin du dîner traditionnel et gastronomique à la française, inscrit au patrimoine de l'humanité par l'Unesco depuis 2010 ?

Plus forcément à table pour le repas

Si vous êtes toujours une majorité à dîner dans votre cuisine ou votre salle à manger autour d'une table, désormais 38% des français déclarent manger assis sur les coussins du canapé plutôt que sur une chaise, surtout les femmes et les jeunes. L'augmentation du nombre de célibataires est aussi responsable de repas passés de plus en plus seuls, les yeux rivés sur son portable et les réseaux sociaux.

Un dîner avalé en moins d'une demi-heure

Des écrans qui font la vie dure à la réunion familiale d'il y a 20 ans : le repas est de plus en plus expédié en moins d'une trentaine de minute (53% des repas contre 38% en 1999). Le repas qui s'adapte de plus en plus à chaque membre de la famille : la moitié des personnes interrogées se concocte un plat différent que celui des autres membres du foyer, et les fratries recomposées s'adaptent pour ne froisser personne.

Toujours l'art de recevoir 

Les Français mettent toujours les petits plats dans les grands lorsqu'ils reçoivent des invités : même si le triptyque entrée-plat-dessert a moins la cote, les hôtes se démènent sur les apéritifs dînatoires et cherchent avant tout à faire plaisir à leurs invités. Pour compenser ces moments de fête, 49% des Français se contentent d'une salade ou d'une soupe les jours ordinaires et l'étude pointe que les messages de prévention comme "Manger Bouger" sont de plus en plus pris en compte par les consommateurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu