Société

Les Franciliens sont plus âgés mais plus actifs que les Provinciaux

Par Martine Bréson, France Bleu Paris Région vendredi 27 juin 2014 à 5:00

La population francilienne augmente surtout chez les 60 ans et plus. Les retraités, qui ont tendance à poursuivre d’avantage qu’avant leur activité professionnelle, quittent l’Ile-de-France beaucoup plus tardivement aujourd’hui qu’en 2005. C’est ce que révèle l’Insee dans une analyse régionale des résultats détaillés du recensement entre 2006 et 2011.

Le nombre de personnes qui vivent en Ile-de-France est de 11,9 millions indique l'Insee dans son analyse régionale de la population. C’est 320.500 personnes de plus qu’en 2006, principalement des séniors. Les naissances sont plus nombreuses que les décès ce qui dynamise notre région. Les personnes qui quittent notre région sont plus nombreuses que celles qui s’y installent. A noter que 32% des étrangers, qui arrivent en France, s’établissent en Ile-de-France  et la majorité choisit Paris et la petite couronne.

Ce sont les jeunes de 20 ans qui arrivent massivement dans notre région, des jeunes qui la quittent en moyenne à l’âge de 30 ans où quand ils arrivent à la soixantaine.

Dans la population active, l’Insee constate que le nombre de personnes âgées de 50 ans à 64 ans est en forte progression, bien plus forte qu’en province. Les Franciliens, hommes ou femmes, travaillent de plus en plus longtemps. C’est l’une des conséquences de la réforme des retraites . C’est aussi parce que, dans cette tranche d’âge, les cadres sont bien plus nombreux dans la région capitale qu’en province.

P recensement IDF

Partager sur :