Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les frontaliers haut-savoyards savourent la réouverture des terrasses des restaurants en Suisse

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

A partir de ce lundi, la Suisse assouplit ses restrictions sanitaires. Les cinémas, salles de théâtre et de concert peuvent de nouveau accueillir du public. Les restaurants et bars peuvent eux ouvrir leur terrasse. Une aubaine pour les frontaliers haut-savoyards !

Photo d'illustration -  Un bar-restaurant rouvert à Londres, en avril
Photo d'illustration - Un bar-restaurant rouvert à Londres, en avril © Maxppp - Justin Ng / Avalon

En France, on en rêve, en Suisse, c'est une réalité. Les restrictions sanitaires sont assouplies à partir de ce lundi 19 avril. Les salles de cinéma, de théâtre, de concert peuvent de nouveau accueillir du public avec une jauge de 50 personnes assises et masquées. Les stades peuvent eux recevoir 100 spectateurs maximum. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le restaurant : "un lieu humainement indispensable"

C'est également la délivrance pour les bars et restaurants qui peuvent rouvrir leur terrasse, avec une limite de quatre clients par table, une distance d'1,50 m entre chaque table, sans oublier la récolte des coordonnées des convives. 

ECOUTEZ - La joie de Lina, une Haut-Savoyarde qui travaille à Genève

"Il y a une réelle envie que les choses reviennent à la normale et les restaurants en font partie", se réjouit Lina, Haut-Savoyarde installée à Habère-Lullin et responsable d'une entreprise à Genève. 

Même si elle espérait une réouverture totale des restaurants, Lina savoure. "De temps en temps, _cela fait du bien de ne pas sortir la gamelle_. Je vais continuer d'aller au même restaurant sauf que je serai en terrasse et non plus devant la fenêtre à attendre mon lunch. Je vais pouvoir m'asseoir et puis manger sur place. C'est convivial et humainement indispensable. C'est un espace de vie et d'échange le restaurant, on sort de notre environnement, on se pose, on se repose."

Paulo parle lui "d'une semi délivrance ! On a besoin surtout de retrouver des habitudes les plus normales possibles". Cet Annécien préside une association à Genève et fait l'aller-retour tous les jours. "Cela manquait à tout le monde ! On est quand même des latins, ce qui veut dire que _la table a un sens beaucoup plus important que le ventre_. C'est le lien social, le partage, le fait de sortir du cadre habituel. Un midi, un petit plat du jour pas trop cher c'est tout à fait faisable."

Pas d'inquiétude malgré le risque 

Cet assouplissement des mesures en Suisse a lieu alors que la situation sanitaire reste "fragile et s'est même détériorée", selon le gouvernement fédéral. Cependant, il n'y a aucune inquiétude à avoir, assure Paulo. "On est dehors, les serveurs font le service avec le masque, les conditions sanitaires sont préservées. _La limite des 4 par table est même beaucoup plus restrictive qu'avant puisque c'était cinq ou six convives_." 

"Pourquoi en France on ne se calque pas sur le modèle suisse ?"

ECOUTEZ - "Pourquoi ne pas calquer le modèle suisse" se demande Paulo, un frontalier haut-savoyard

Le Haut-savoyard ne comprend d'ailleurs pas pourquoi "en France, pour les restaurants qui ont une terrasse, on ne se calque pas sur le modèle suisse. Mon épouse travaille en France et je peux vous assurer qu'elle viendra en Suisse faire un petit tour dans les restaurants, c'est évident". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess