Société

Les gamelles débarquent à Laval !

Par Marion Dambielle-Arribagé, France Bleu Mayenne mercredi 19 octobre 2016 à 18:01

Claire Warot a lancé un service de gamelles, comme il en existe plein en Nouvelle-Calédonie.
Claire Warot a lancé un service de gamelles, comme il en existe plein en Nouvelle-Calédonie. © Radio France - Marion Dambielle-Arribagé

C'est un concept venu de Nouvelle-Calédonie : des livraisons de repas sur le lieu de travail, pour faciliter la vie des salariés qui prennent leur déjeuner sur le pouce. Claire Warot et son mari viennent de lancer gogogamelle.com.

Claire Warot et son mari ont vécu trois ans en Nouvelles-Calédonie : ils en ont ramené un concept, véritable institution là-bas : les gamelles. Ce sont des repas, directement livrés sur le lieu de travail, qui apportent une alternative aux traditionnels jambon-beurre, salades sous vide ou plats cuisinés industriels.

Claire a donc quitté son travail de préparatrice en pharmacie pour fonder gogogamelle.com avec son mari, graphiste. Le site internet a été lancé la semaine dernière, pour permettre aux clients de passer commande, et Claire a commencé ses premières livraisons lundi. Pour cette première semaine, elle a livré une quarantaine de repas.

Directement dans le frigo de votre entreprise !

Gogogamelle travaille avec 8 restaurateurs et traiteurs de l'agglomération lavalloises, qui préparent les repas. Claire les récupère, les conditionne en barquette, et les livre ensuite sur le lieu de travail de ses clients, directement dans le frigo de l'entreprise ! Et même les barquettes plastiques utilisées (réutilisables et recyclables) sont mayennaises, puisqu'elles sont fabriquées par Europlastiques.

2 formules au choix chaque jour

Chaque jour, deux choix sont possibles : une formule à 8,5 euros (entrée ou dessert + plat) et une formule à 10 euros (entrée, plat, dessert). Et pour vous mettre l'eau à la bouche, tous les plats sont en photo sur le site internet !
Mais il faut faire preuve d'organisation, et d'anticipation : il faut commander avant le jeudi soir, pour les repas de la semaine suivante.

Partager sur :