Société

Les gendarmes de l'Opération Harpie de retour à Châteauroux

Par Marie-Audrey Lavaud, France Bleu Berry dimanche 31 janvier 2016 à 18:38

L'Opération HARPIE en Guyane
L'Opération HARPIE en Guyane

75 gendarmes de l'Escadron Mobile de Châteauroux sont de retour après avoir passé 100 jours en Guyane. Depuis fin octobre, ils participaient à l'Opération HARPIE, contre l'orpaillage illégal.

Après 100 jours passés dans la jungle et la fournaise guyanaise,  75 gendarmes de l'Escadron Mobile de Châteauroux sont de retour. Ils ont participé à une Opération nationale contre l'orpaillage illégal, l'Opération HARPIE.

Aucun(e)

 Sur place leur mission était double : le maintien de la sécurité publique dans ce territoire d'Outre-Mer ou la délinquance est très importante ; et la lutte contre l'orpaillage illégal, c'est à dire contre les chercheurs d'or clandestins. Le bilan est très positif puisqu'en près de trois mois, les gendarmes ont contrôlé 225 personnes, ont interpellé une quarantaine d’orpailleurs illégaux d'origine brésilienne pour la plupart. Ils ont aussi saisi 35 000 litres de carburants et 21 tonnes de nourritures destinés à alimenter les sites d'orpaillage illégaux. Les gendarmes ont aussi saisi 25 pirogues et une barge dont la valeur est estimée entre 500 et 700 000 euros. 40 kg de cannabis ont par ailleurs été découverts dans une pirogue. 

Aucun(e)

Un seul blessé est à déplorer, il s'est coupé gravement la main dans la jungle avec la machette qui leur sert à progresser. Il a pu être soigné à l’hôpital de Cayenne et reprendra son travail dans les jours qui arrivent.. 

D'ici 5 semaines, 70 gendarmes repartent en mission , toujours dans la jungle mais cette fois à Calais pour sécuriser le site d'Eurotunnel. L'Escadron Mobile de Châteauroux compte 113 gendarmes qui réalisent tout au long de l'année des missions de renfort sur des points sensibles ou des missions nationales. La moyenne d'âge est de 25 ans.