Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDÉO - Les gendarmes jouent les moniteurs d’auto-écoles pour sensibiliser les collégiens aux dangers de la route

mardi 9 octobre 2018 à 4:02 Par Charlotte Coutard, France Bleu Mayenne

Des opérations de prévention "10 de conduite jeune", sont menées pendant deux semaines dans différents collèges Mayennais, par les gendarmes de la Mayenne et les bénévoles de la sécurité routière.

Sensibiliser les jeunes aujourd'hui, pour éviter les accidents demain.
Sensibiliser les jeunes aujourd'hui, pour éviter les accidents demain. © Radio France - Charlotte Coutard

Gorron, France

Dix-neuf personnes sont mortes sur les routes de la Mayenne depuis le début de l'année, c'est quatre de moins, seulement, que sur l'ensemble de l'année 2017. Mais l'année 2018 n'est pas terminée... Un constat inquiétant, malgré la prévention, malgré les contrôles des forces de l'ordre.

Une opération de sensibilisation auprès des collégiens

Alors les gendarmes de la Mayenne font aussi de la pédagogie auprès des collégiens du département. Ils organisent pendant deux semaines des ateliers dans plusieurs collèges de la Mayenne, une opération appelée "10 de conduite jeune". 

Au programme : simulation d'ivresse avec des lunettes spéciales, simulation d'un accident à 15 km/heure, et quelques minutes de conduite pour avoir les bons réflexes.

Simulation d'ivresse grâce à des lunettes spéciales. - Radio France
Simulation d'ivresse grâce à des lunettes spéciales. © Radio France - Charlotte Coutard
Un test choc : la simulation d'un accident à 15 km/h. - Radio France
Un test choc : la simulation d'un accident à 15 km/h. © Radio France - Charlotte Coutard

"Depuis l'été, c'est une hécatombe" - l'adjudant Guillaume Choplain

"Ces jeunes en ont conscience, on a 19 morts aujourd'hui sur le département, quand l'année dernière on n'en avait entre guillemets que 23, ce qui était déjà énorme sur toute l'année", explique l'adjudant Guillaume Choplain, de la brigade motorisée de Mayenne. "Dans leur entourage, dans le Nord Mayenne, malheureusement depuis l'été c'est une hécatombe. C'est leur quotidien de savoir que le tonton d'untel a eu un accident. Je pense que le côté morbide de la sécurité routière est intégré".

Reportage France Bleu Mayenne.

L'adjudant Guillaume Choplain, de la brigade motorisée de Mayenne.

"Si on ne vient pas réprimer, l'homme n'arrive pas à se gérer lui-même".

"Évidemment qu'il faut de la répression malheureusement, la nature humaine est ainsi faite, si on ne vient pas réprimer, l'homme n'arrive pas à se gérer lui-même. Mais le côté préventif, et l'action de prévention qu'on a toute la semaine, j'espère auront un effet sur l'accidentologie dans le futur".

Les gendarmes et les bénévoles de la sécurité routière étaient ce lundi à Gorron avec les élèves du collège Sacré Cœur. Ils seront ce mardi au collège Louis Launay de Landivy, puis jeudi au collège Jean-Louis Bernard de Bais, et vendredi au collège Saint-Nicolas de Villaines-la-Juhel.