Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les gendarmes savoyards ciblent les aires d'autoroute pour sensibiliser sur les violences intra-familiales

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Une nouvelle campagne de sensibilisation aux violences intra-familiales est lancée en Savoie. Des stickers avec des numéros d'urgence et d'écoute sont progressivement collés sur les aires d'autoroute. Une initiative de la gendarmerie alors que le nombre de victime a explosé l'an dernier.

Des stickers avec des numéros d'urgence et d'écoute sont désormais collés sur les aires d'autoroute de la Savoie
Des stickers avec des numéros d'urgence et d'écoute sont désormais collés sur les aires d'autoroute de la Savoie © Radio France - Luc Chemla

Après les numéros d'urgence et d'écoute inscrits sur les sachets de pharmacies et boulangerie, les voilà désormais collés progressivement sur les aires d'autoroute de la Savoie.  Une nouvelle campagne de sensibilisation aux violences intra-familiales est lancée par les gendarmes, en collaboration notamment avec la Société Française du Tunnel Routier du Fréjus et AREA. Ces numéros de téléphone sont marqués sur des stickers, collés notamment dans les toilettes, comme par exemple dans l'aire de repos de Sainte-Marie-de-Cuines, en Maurienne. 

"Je suis frappé par le mal-être des jeunes" - Le commandant de la gendarmerie de la Savoie

ECOUTEZ - Le reportage de France Bleu Pays de Savoie sur cette nouvelle campagne de sensibilisation lancée à Sainte-Marie-de-Cuines

L'aire de repos de Saint-Maire-de-Cuines, sur l'A43
L'aire de repos de Saint-Maire-de-Cuines, sur l'A43 © Radio France - Luc Chemla

Il s'agit d'un lieu stratégique explique le colonel Guillaume Chantereau, qui commande les gendarmes de la Savoie. "Les toilettes sont un endroit où l'on se retrouve seul, on est accessible et on peut prendre conscience, à un moment où on ne s'y s'attend pas forcément, de la situation que l'on traverse et les difficultés auxquelles on est confronté. Le but c'est que les victimes puissent réfléchir et, si elles en éprouvent le besoin, se signaler." 

Sur les stickers sont marqués les numéros suivants : 

  • 17, celui de la police et gendarmerie 
  • 3919, numéro d'écoute national
  • 114, numéro d'alerte par SMS
  • 119, numéro d'appel d'urgence pour les enfants
Un des stickers collés sur les aires d'autoroute de la Savoie
Un des stickers collés sur les aires d'autoroute de la Savoie © Radio France - Luc Chemla

Près de 30% de victime en plus en 2020 en Savoie 

Les gendarmes du département multiplient les campagnes sur ce sujet depuis plusieurs mois car la situation est préoccupante. Le nombre de victime a augmenté de 26% l'année dernière dans le département. Cela représente 700 victimes et 1.000 interventions, dont la majorité se fait la nuit entre 19 heures et 6 heures.  

"Aider les victimes à sortir du silence et mettre fin à leur calvaire" - Le commandant de la gendarmerie de la Savoie

ECOUTEZ - Le colonel Guillaume Chantereau, commandant de la gendarmerie de la Savoie

Parmi les victimes, 72% sont des femmes. Cependant, il ne faut pas oublier les enfants. "Ce qui me frappe c'est le mal-être des jeunes" confie le colonel Guillaume Chantereau. "Les enfants peuvent être les victimes directes mais aussi indirectes. Ils peuvent souffrir de voir leurs parents se déchirer, se battre et s'enfermer dans la violence."

Le commandant de la gendarmerie de Savoie espère donc "avec cette action toucher un maximum de victimes potentielles, leur faire prendre conscience que les violences peuvent être physiques et psychologiques. Il faut également rappeler que les forces de sécurité et associations sont là, qu'il existe des numéros d'écoute, pour les aider à sortir du silence et arrêter leur calvaire. Sortir de l'emprise psychologique dans lequel on se trouve est un chemin de croix particulièrement éprouvant donc toutes ces actions favorisent la libération de la parole."

En cas de violences, composez le 3919.
En cas de violences, composez le 3919. © Radio France - Radio France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess