Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Les gens sont en famille, nous on est dehors" : à Lille, une maraude pour égayer le Noël des sans-domicile

-
Par , France Bleu Nord

Pour n'oublier personne pendant les fêtes, le secours populaire du Nord a organisé mercredi 23 décembre une maraude de Noël en centre-ville de Lille. Quelques 80 personnes sans-domicile ont reçu de la nourriture et un colis avec des petites attentions. Un peu de réconfort quand on dort dehors.

A 61 ans, Didier va passer son sixième Noël dans les rues de Lille.
A 61 ans, Didier va passer son sixième Noël dans les rues de Lille. © Radio France - Hélène Fromenty

Un peu de chaleur et de solidarité pour les plus démunis pour les fêtes de fin d'années. Le secours populaire du Nord a organisé ce mercredi 23 décembre une maraude de Noël en centre-ville de Lille. Environ 80 personnes sans domicile fixe sont venues place de la République chercher des boissons chaudes, du pain ou quelques viennoiseries. 

"Ça fait très plaisir, assure Benhamar, posté devant le camion blanc, un gobelet de café fumant entre les mains. Par un temps pareil, ça réchauffe et ça met du baume au cœur." 

L'équipe du secours populaire distribue notamment des boissons chaudes.
L'équipe du secours populaire distribue notamment des boissons chaudes. © Radio France - Hélène Fromenty

A 53 ans, c'est la deuxième fois qu'il passe Noël dehors. "On fait avec les moyens du bord, on va à droite à gauche et on se démerde pour trouver un toit. On voit les gens qui sont en famille et nous on est dehors. C'est pas évident."

Colis festifs 

Pour cette maraude un peu particulière, l'association distribue aussi des colis festifs, avec de petites attentions comme des fruits, du fromage, des chocolats, et des vêtements. 

Les bénéficiaires repartent aussi avec un colis de Noël.
Les bénéficiaires repartent aussi avec un colis de Noël. © Radio France - Hélène Fromenty

Je serai propre pour Noël

"C'est déjà ça, affirme Marie-Claude, 72 ans. On a besoin de se changer et je n'ai rien pour laver mes vêtements. Donc ça vaut le coup quand même d'avoir des habits propres. Je serai propre pour Noël." 

Autour d'elle, il y a des sourires sur tous les visages."C'est pour ça qu'on vient, qu'on sort chaque matin, confie Anaïs Bruneau, médiatrice sociale au secours populaire de Lille. Ils attendent ça toute l'année, il y a un mois ils nous demandaient déjà si on ferait la maraude de Noël. Et puis c'est toujours un moment sympa à partager avec eux. Les rendre heureux c'est le plus important."

Anaïs Bruneau travaille pour le secours populaire de Lille.
Anaïs Bruneau travaille pour le secours populaire de Lille. © Radio France - Hélène Fromenty

Accidentés de la vie

"C'est très touchant, mais d'une certaine manière ça me fait mal au cœur car il ne devrait pas y avoir ce genre d'association, assure Arnaud 39 ans, dans la rue depuis 4 mois. Si on avait un toit, on n'en aurait pas besoin." 

Alors il lance une sorte d''appel : "Il faut que les gens qui sont chez eux comprennent qu'on peut être accidentés de la vie comme je le suis actuellement, mais qu'ils soient heureux et profitent de ce moment de rassemblement qu'est Noël."  

Je demande au Père Noël qu'il nous donne un logement 

Grâce au "secours pop", Didier, 61 ans dont six passés dans la rue, passera quand même Noël avec le cœur un peu plus léger. "Ça nous redonne de la joie de vivre. Bon, ce n'est pas gai, gai. J'aurais préféré faire mon Noël à l'intérieur...mais bon, je demande au père Noel qu'il nous donne un logement. Pour terminer l'hiver au chaud." 

En attendant, il tente de rester positif : "Quand on a la santé, tout va bien".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess