Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Les Gilets jaunes du Pays Basque annoncent des actions plus dures dans les prochains jours

mercredi 28 novembre 2018 à 9:11 Par Céline Arnal, France Bleu Pays Basque

Alors que ce mardi soir, l’un des porte-paroles nationaux des gilets jaunes a déclaré que la manifestation sur les Champs Elysées samedi est maintenue, au Pays Basque, la mobilisation pourrait se durcir.

Denis Décamps, un Gilet Jaune du Pays Basque
Denis Décamps, un Gilet Jaune du Pays Basque © Radio France - Bixente Vrignon

Pays Basque, France

Les gilets jaunes du pays basques sont mobilisés quotidiennement depuis 12 jours maintenant (depuis le samedi 17 novembre, NDLR). Ils manifestent aux barrières de péage sur les autoroutes, ce mardi soir encore, par exemple, à Biriatou. 

Emmanuel Macron ne les a pas convaincus… « pas du tout ! » s’exclame même Denis Décamps, invité en direct sur France Bleu Pays Basque ce mercredi matin. Le chef de l’Etat a assuré ne pas vouloir opposer «  fin du monde et fin du mois » mais pour Denis Décamps, « il y a une misère profonde que Monsieur Macron ne veut pas comprendre" et de poursuivre, "si il ne fait pas un réel effort dans ce sens, le mouvement va se durcir". "Les aides annoncées pour changer de voiture ou de chaudière ne vont rien changer pour les foyers dans la précarité. Ils ne vont pas se rajouter des crédits en plus », selon Denis.

Les revendications... les suites du mouvement

Il y a en a beaucoup selon Denis Décamps.  Ca va beaucoup plus loin que la transition écologique et énergétique.  "Il y a une injustice entre le haut et le bas, entre ceux qui ne paient pas et ceux qui paient trop. Monsieur Macron a mis la goutte d’eau qui a fait déborder le vase "

Denis Décamps affirme que de plus en plus de gilets jaunes sont arborés sur les pares brises, accrochés aux rétroviseurs. Les gens sont généreux, ils nous apportent à manger, font des dons."

"Des actions plus dures sont en préparation," annonce-t-il encore sans vouloir en dévoiler plus. « La mobilisation sera plus conséquente », promet-il en tout cas.... et peut être dès ce weekend.

Retrouvez ici l'ITW complète de Denis Décamps