Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Les Gilets jaunes du rond-point des Vaches déterminés à poursuivre le mouvement après l'attentat de Strasbourg

mercredi 12 décembre 2018 à 19:56 Par Clément Conte, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Certains membres du gouvernement demandent aux Gilets jaunes ce mercredi de lever le pied sur la mobilisation, après l'attentat de Strasbourg. À Saint-Etienne-du-Rouvray, les manifestants ne comptent pas s'arrêter, malgré le niveau d'alerte "Urgence attentat" déclenché peu après la fusillade.

Les Gilets jaunes du rond-point des Vaches continuent la mobilisation
Les Gilets jaunes du rond-point des Vaches continuent la mobilisation © Radio France - Clément Conte

Saint-Étienne-du-Rouvray, France

Après l'attentat sur le marché de noël de Strasbourg mardi soir, où un homme a tué deux individus et blessé plusieurs autres personnes, le plan "Urgence attentat", le plus haut niveau du plan Vigipirate, a été déclenché. Des renforts militaires et policiers sont déployés autour des marchés de noël. Les forces de l'ordre, déjà très actives sur les différentes manifestations de Gilets jaunes, doivent donc gérer une crise supplémentaire. 

D'autant que les Gilets jaunes sur le terrain ne sont pas prêts de lâcher. C'est le cas au rond-point des Vaches à Saint-Etienne-du-Rouvray, où une trentaine de manifestants occupent toujours les abords du giratoire, brassards noirs aux bras, en hommage aux victimes de Strasbourg : " Nous sommes déterminés, on ne changera pas notre façon de procéder, ça reste comme ça", confie Freddy, gilet jaune sur le dos depuis le 17 novembre. Une réaction partagée par les autres manifestants autour de lui. 

Acte V maintenu à Rouen ? 

Quant à la manifestation prévue samedi 15 décembre à Rouen, elle est maintenue par les Gilets jaunes, malgré le climat actuel : "Tout ce qui concerne la police, c'est le problème du gouvernement, déclare Freddy. On ne va pas culpabiliser par rapport à ça." Ils devraient donc être encore nombreux ce week-end dans les rues de Rouen, comme samedi dernier. 

Hors de question pour les Gilets jaunes de stopper le mouvement ou de faire une pause dans la mobilisation. Une demande pourtant formulée par plusieurs responsables politiques ce mercredi comme Nicole Belloubet, Christian Estrosi ou bien Brice Hortefeux.