Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

300 gilets jaunes bloquent la RN145 à Guéret et manifestent malgré l'interdiction

-
Par , , France Bleu Creuse

La préfecture de la Creuse avait interdit tout rassemblement dans le centre-ville de Guéret. Les gilets jaunes ont tenté de passer les rangées de gendarmes mobiles, avant d'envahir la nationale, bloquée pendant trois heures ce samedi après-midi.

Les gilets jaunes ont bloqué tout circulation sur la RN145 à Guéret pendant près de trois heures
Les gilets jaunes ont bloqué tout circulation sur la RN145 à Guéret pendant près de trois heures © Radio France - Audrey Tison

Guéret, France

L'annonce est tombée peu avant 9h ce samedi : la préfecture de la Creuse interdit toute manifestation dans le centre-ville de Guéret.  Pour ce 11e samedi de mobilisation, c'est pourtant le lieu choisi par les collectifs du département. Le rendez-vous était à 9h30 à la gare routière. Pour les gilets jaunes, hors de question d'annuler leur manifestation.

Sur le parking de la gare routière de Guéret, ce sont principalement des Creusois qui se rassemblent mais il y a aussi des groupes de Limoges, de Montluçon et de La Châtre. Les gilets jaunes affirment qu'il y aura bien une manifestation dans le centre-ville de Guéret, malgré l'interdiction de la préfecture de la Creuse. Les coordinateurs ne semblent pas avoir été avisés de cet arrêté matinal. La préfecture souligne qu'une manifestation doit être déclarée au moins trois jours à l'avance. Dans la foulée, elle interdit aussi toute manifestation sur les ronds points au niveau des Monts de Guéret et de Saint-Sulpice-le-Guérétois. La préfète dit vouloir garantir l'accès à la ville depuis la RN145.

Leur objectif : la préfecture de la Creuse puis la Nationale

Les gilets jaunes ne changent pas leur programme. Il y aura bien des marches en direction de la place Bonnyaud. Le cortège s'est dirigé vers le monument aux morts de la ville (pour une minute de silence), puis vers la préfecture, où ils ont été bloqués par deux cordons de gendarmes mobiles. Certains manifestants reçoivent du gaz lacrymo, après avoir tenté (en vain) de forcer un cordon.

Le groupe décide alors de retraverser le centre-ville, direction la Nationale 145. Décision est prise de bloquer tous les véhicules, peu après 14h. Des palettes sont allumées, des gilets jaunes jouent au chat et à la souris avec les gendarmes et policiers.

Au bout de trois heures, les manifestants lèvent le blocage, presque déçus de ne pas avoir été délogés par les forces de l'ordre. Certains finiront la journée sur la place Bonnyaud, pour un dernier face à face avec les gendarmes mobiles. Au fil de la journée, quelques poubelles ont été brûlées, des poteaux abîmés et un pare-brise de voiture cassé.