Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Les Gilets jaunes pourront se rassembler au Champ-de-Mars samedi, le ministre de l'Intérieur donne son aval

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Plusieurs demandes ont été déposées pour organiser la manifestation des Gilets jaunes samedi à Paris au Champ-de-Mars. Un lieu qui pourra accueillir les manifestants, selon le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. Sauf que certains Gilets jaunes n'étaient même pas au courant.

Le Champ-de-Mars à Paris
Le Champ-de-Mars à Paris © Maxppp - Frédéric Dugit

"Je viens de l'apprendre en allumant la télé", confie Marion au sujet de l'autorisation de manifestation des Gilets jaunes samedi au Champ-de-Mars. Cette membre des Gilets jaunes de Seine-et-Marne est l'une des co-organisatrices de l'événement Facebook "Acte 2 Toute la France A Paris !!!", la première page qui appelait des Gilets jaunes à rallier la capitale le 24 novembre... mais place de la Concorde.

Que le gouvernement nous prouve que ces demandes viennent bien des Gilets jaunes" - Marion, une des organisatrice de l'événément Facebook appelant les Gilets jaunes à manifester à Paris le 24 novembre

"On a pas d'explications sur le pourquoi de ce lieu et pourquoi cette autorisation, soi-disant sur demandes", poursuit Marion. "S'il y a bien eu des demandes déposées, que le ministre nous prouve qu'elles viennent bien des Gilets jaunes et pas d'une tierce personne qui cherche peut-être à nous regrouper dans un coin pour qu'on ne bouge pas."

"Cette demande ne vient pas de nous", explique la jeune femme. "Après on ne sait pas encore précisément ce qu'on va faire, si la demande de rassemblement au Champ-de-Mars vient d'un autre groupe, peut-être qu'on se rapprochera d'eux pour voir ce qu'il est possible de faire, mais on va en discuter, je ne suis pas décisionnaire du mouvement."

Le Champ-de-Mars présente des "conditions de sécurité nécessaires", dit le ministère de l'Intérieur

Plus tôt dans la matinée, le ministère de l'Intérieur a annoncé dans un communiqué que le grand rassemblement prévu par les Gilets jaunes samedi à Paris pourrait avoir lieu au Champ-de-Mars, car plusieurs demandes d'autorisations ont été déposées. "Ce lieu offrant les conditions de sécurité nécessaires, il pourra accueillir les manifestants", précise le ministre, Christophe Castaner, dans ce communiqué.

Le ministre précise qu'un "dispositif de sécurité sera mis en place pour protéger les lieux sensibles de la capitale, les routes, les gares et chemins de fer qui y mènent, ainsi que les plateformes logistiques". 

Une première demande pour organiser le rassemblement place de la Concorde a été refusée pour "d'évidentes raisons de sécurité", selon le ministre de l'Intérieur. Christophe Castaner rappelle que "le lourd bilan humain" après une semaine de manifestation "démontre l'impérieuse nécessité d'organiser et d'encadrer les rassemblements pour assurer la protection de tous". 

Le ministre de l'Intérieur précise également "que la réponse judiciaire sera intraitable en cas de troubles". 

Lisez le communiqué du ministère de l'Intérieur :

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess