Société

Les grands titres ce matin en Mayenne

Par Armelle Rocque, France Bleu Mayenne mardi 11 octobre 2016 à 8:31

France Bleu Mayenne
France Bleu Mayenne © Radio France

Attention, arnaques ! Actual et le Département mettent les choses au point. Pas question pour les territoriaux de Laval de lâcher sur leurs acquis sociaux.

La Ville de Laval met en garde contre des pratiques crapuleuses : Le week-end dernier, deux hommes se sont présentés au domicile de personnes âgées en se faisant passer pour des employés municipaux. La Ville assure qu'il ne s'agit en aucun cas d'agents assermentés. Si c'est le cas, ils doivent impérativement présenter une carte ou un document officiel. La municipalité invite à la prudence, elle recommande de ne pas ouvrir la porte à ces individus et de prévenir la police.

Après les critiques de la Chambre Régionale des Comptes, le Département et le groupe Actual s'expliquent sur le dispositif de retour à l'emploi pour les bénéficiaires du RSA : Mis en place en 2013, le dispositif "Plateformes de retour à l'emploi" a été épinglé par l'institution financière, qui s'est montrée critique à l'égard de ce projet expérimental : des allocataires du RSA pris en charge pendant six mois par un consultant d'Actual afin de trouver une formation ou de retrouver du travail. Sauf qu'au départ, il était question de s'occuper de 1500 personnes et qu'au final, elles n'étaient que 260. Le Département et Actual reconnaissent avoir été trop ambitieux.

A Laval, pas question pour les agents de la Ville et de l'Agglo, de céder sur le temps de travail : Jeudi (13 octobre), ils manifesteront pour la troisième fois en un mois. Depuis un accord de 1982, les agents ont une durée hebdomadaire de moins de 35H. Les collectivités veulent revoir le système pour -disent-elles- se mettre en conformité avec la Loi Aubry. Mais pour les syndicats, c'est revenir sur des acquis sociaux, ce qui n'est pas obligatoire car la loi permet des dérogations.

Partager sur :