Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les guinguettes fleurissent doucement au bord de la rivière de la Mayenne et font le plein

-
Par , France Bleu Mayenne

Les Mayennais font le plein de soleil en ce week-end du 14 et 15 septembre et ce ne sont pas les seuls. Les guinguettes installées le long de la rivière de la Mayenne font le plein tout court. Elles sont désormais une petite dizaine à travers le département.

Au Beyel à Origné, comme à la Halte d'Entrammes, il est indispensable de réserver.
Au Beyel à Origné, comme à la Halte d'Entrammes, il est indispensable de réserver. © Radio France - Aurore Richard

Département Mayenne, France

MétéoFrance prévoit encore grand soleil sur toute la Mayenne et jusqu'à 26 degrés pour ce dimanche 15 septembre. C'est le temps idéal pour s'installer en terrasse et aussi au bord de l'eau. Les guinguettes le long de la rivière de la Mayenners  ont donc beaucoup de succès ces derniers jours, comme ces dernières semaines. 

A Origné, au sud de Laval par exemple, le "Beyel" situé juste au niveau de l'écluse de la Benâtre est le spot parfait. Les clients viennent boire un verre en terrasse, manger une pâtisserie et surtout, déjeuner et dîner. 

Ils prennent notamment le temps de profiter du paysage. "Un moulin, du soleil sur les façades, de la verdure, la rivière, le bruit de la cascade, il y a tout ce qu'il faut pour être heureux", décrit Georges, un touriste à vélo. 

Thomas Craipeau en est désormais à sa deuxième saison au bord de la rivière de la Mayenne.  - Radio France
Thomas Craipeau en est désormais à sa deuxième saison au bord de la rivière de la Mayenne. © Radio France - Aurore Richard

C'est ce cadre qui a donné envie à Thomas Craipeau d'installer son restaurant dans la maison éclusière. Il a fait ce pari en 2018 et il a réussi. "Je fais 40 couverts le midi, 25 le soir et là, en septembre, on est à peu près complet trois services sur quatre. Quasiment complet tous les services aussi en juillet et août", explique le gérant. 

La réservation est indispensable

Parmi ses clients, les deux tiers sont des locaux, ils savent qu'il faut réserver mais les touristes ne sont pas au courant. Thomas Craipeau doit donc les refuser et c'est très fréquent, surtout le week-end.

C'est aussi le cas à la "Halte d'Entrammes". Il n'y a en fait qu'une petite dizaine de guinguettes dans notre département. Elles se développent doucement : la "Guinguette du Bac" à Ménil ou la "Cabane" à Daon pour le Sud-Mayenne ou celle de Montflours au nord de Laval

Cette ancienne maison éclusière accueille désormais un restaurant de mai à septembre.  - Radio France
Cette ancienne maison éclusière accueille désormais un restaurant de mai à septembre. © Radio France - Aurore Richard

Il y a encore quelques freins pour que le développement des guinguettes s'amplifie, notamment sur la navigation. "J'ai souvent des bateaux qui sont coincés et qui ne peuvent pas s'arrêter chez moi parce que mes deux pontons d'écluses sont déjà occupés. Il faudrait plus de pontons", estime Thomas Craipeau.

Choix de la station

France Bleu