Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les habitants de la cité du Castellas à Marseille privés d'électricité pendant 4 jours

lundi 18 juin 2018 à 21:44 Par Romane Porcon, France Bleu Provence et France Bleu

À Marseille, dans le 15e arrondissement, les habitants de 30 logements de la cité du Castellas ont été privés d’électricité pendant quatre jours, avec de multiples conséquences pour leur vie quotidienne. La sénatrice socialiste des quartiers Nord Samia Ghali fustige les bailleurs sociaux.

La cité Castellas à Marseille dans le 15e arrondissement de Marseille
La cité Castellas à Marseille dans le 15e arrondissement de Marseille © Maxppp - Nicolas VALLAURI

Marseille, France

5.000 personnes habitent dans cette cité des quartiers Nord, mais selon Enédis, seuls 30 foyers ont été touchés par cette panne. Cette coupure a perturbé les soins des personnes hospitalisées à domicile, des lycéens ont dû réviser leur baccalauréat dans le noir, des familles ont dû prendre des douches froides, laver la vaisselle à l'eau froide et elles n'ont pas pu faire tourner de lave-linge. 

A cause de l'ascenseur en panne, une dame âgée est tombée dans les escaliers et a dû être hospitalisée d'urgence. Son fils a porté plainte.

On a perdu tout ce qu'on avait dans nos frigos. Et sans eau chaude, impossible de cuisiner". Jean Marc, un habitant

Désemparés, les habitants ont contacté Samia Ghali, la sénatrice socialiste des quartiers Nord. Choquée de la situation, elle a contacté en urgence le directeur d'Enédis : "Par la faute des bailleurs sociaux La Phocéenne d'Habitation et UNICIL, une simple clef a manqué pour que les équipes techniques d’Enédis accèdent aux compteurs dans les caves et rétablissent le courant." La sénatrice a écrit à la Préfète à l'Egalité des Chances pour faire part de son indignation. 

"C'est inacceptable, c'est le mépris total, certains bailleurs sociaux laissent tomber leurs locataires." Samia Ghali

L'élue socialiste marseillaise donne un autre exemple lamentable : "Cité de la Solidarité, il y avait eu une coupure d'eau qui a duré deux jours. Le bailleur n'a même pas pris la peine de distribuer ne serait-ce qu'une petite bouteille d'eau par logement".

Les habitants ont perdu des frigos plein  - Aucun(e)
Les habitants ont perdu des frigos plein -
Beaucoup d'habitants ont du jeter de la nourriture  - Aucun(e)
Beaucoup d'habitants ont du jeter de la nourriture -