Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les habitants de la zone verte d'Avignon demandent un autre tracé pour la LEO

-
Par , France Bleu Vaucluse

Les habitants de la ceinture verte d'Avignon dénoncent depuis 20 ans le projet de liaison est-ouest. Ils ne sont pas étonnés par le rejet par le ministère de l'environnement. Ils regrettent qu'on ait perdu 20 ans de réflexion pour imaginer un autre itinéraire ou une autoroute gratuite.

La LEO (liaison Est Ouest) empruntera deux  ponts sous la voie TGV en ceinture verte d'Avignon
La LEO (liaison Est Ouest) empruntera deux ponts sous la voie TGV en ceinture verte d'Avignon © Radio France - Philippe Paupert

Les habitants et agriculteurs de la ceinture verte d'Avignon ne sont pas étonnés par la décision du ministère de l'Environnement qui conteste le projet de liaison est-ouest. Depuis 20 ans, ils s'opposent à la construction d'un pont sur la Durance pour dévier le trafic des poids lourds de la rocade. 

20 ans de perdu pour réfléchir à un autre tracé

Ces agriculteurs et ces habitants du sud d'Avignon estiment qu'il faut réfléchir à un autre tracé, plus adapté à l’évolution de la ville et surtout réfléchir à construire de nouvelles routes pour les poids lourds. Ils suggèrent aussi de repenser les entrées et liaisons d'autoroutes.

Robert Rippert, le président de l'association de sauvegarde de la ceinture verte d'Avignon, estime que beaucoup de temps a été perdu : "finalement, on avait raison depuis 20 ans, mais on a perdu beaucoup de temps. Aujourd'hui, il y a urgence à trouver des solutions. Mais la Leo n'est pas la solution pour éviter les camions de la rocade d'Avignon. La Leo ne déchargera rien. Elle reportera toujours la circulation sur Avignon. Il ne faut pas dire qu'il n'y a pas d'autres tracés possibles. Il faut se donner du temps pour imaginer une autre itinéraire".

Repenser les tracés des autoroutes

L'association de sauvegarde de la ceinture verte d'Avignon suggère de réfléchir à de nouveaux itinéraires en autoroute. Robert Rippert propose d'instaurer "la gratuité de l'autoroute entre les entrées nord et sud d'Avignon". Il souhaite aussi soulever le problème de la sortie de l'autoroute A9 à Remoulins : "les camions sortent à Remoulins et prennent la rocade. Pour aller autrement à Cavaillon vous faites comment ?" 

L'association souhaite mobiliser les élus de Vaucluse et des Bouches du Rhône car "c'est aberrant que tout le monde soit obligé de prendre l'autoroute à Avignon à Bonpas. Les gens des Bouches-du-Rhône sortent de l'autoroute et retraversent le pont à Bonpas. Il faut arrêter avec le nœud routier de Bonpas et trouver d'autres solutions pour éviter le transit".

Le projet de LEO (liaison Est Ouest) traverse la zone verte d'Avignon
Le projet de LEO (liaison Est Ouest) traverse la zone verte d'Avignon © Radio France - Philippe Paupert
Le projet de LEO (liaison Est Ouest) traverse la zone verte d'Avignon
Le projet de LEO (liaison Est Ouest) traverse la zone verte d'Avignon © Radio France - Philippe Paupert
Le projet de LEO (liaison Est Ouest) traverse la zone verte d'Avignon
Le projet de LEO (liaison Est Ouest) traverse la zone verte d'Avignon © Radio France - Philippe Paupert
Choix de la station

À venir dansDanssecondess