Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les habitants de Plaissan essaient de sauver la seule épicerie du village

vendredi 11 janvier 2019 à 17:22 Par Stefane Pocher, France Bleu Hérault

Un loto solidaire est organisé ce samedi dans la commune de Plaissan (Hérault) pour sauver la dernière épicerie du village. Les fonds récoltés seront reversés au professionnel, pour lui permettre de régler ses loyers impayés et le RSI. Quatre commerces ont déjà fermé leurs portes depuis 2015.

Des affiches un peu partout dans la commune pour inciter les habitants à participer à ce loto
Des affiches un peu partout dans la commune pour inciter les habitants à participer à ce loto © Radio France - Stéfane Pocher

Plaissan, France

Depuis 2015, quatre commerces ont déjà fermé boutique dans ce village de Plaissan (Hérault). Les habitants se mobilisent ce samedi pour sauver la dernière épicerie de cette commune de plus d'un millier d'habitants, située au nord-est de Pézenas. Un loto solidaire est organisé pour venir en aide à Antoine. Ce commerçant est sur le point de fermer ses portes pour des raisons budgétaires. Une collecte de fond est donc organiser par un groupement d'associations pour que ce professionnel, installé depuis sept ans reste ouvert.

Ce loto a lieu ce samedi 12 janvier à 18h au foyer municipal de Plaissan.

Les lots sont fournis par plusieurs commerçants 

Plaissan est une commune de 1.100 d'habitants (source : Insee). Sa population a été quasiment multipliée par deux en trente ans. Pourtant, ces dernières années, quatre commerces ont déjà fermés, notamment l'unique boulangerie ou encore le bar magasin. Une nouvelle fermeture aurait de lourdes conséquences pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer.

Pas un seul magasin pour faire ses courses dans un rayon de 10 à 15 kilomètres

Cette épicerie est ouverte six jours sur sept, jusqu'à tard le soir, et les jours fériés. "C'est bien pratique. Et c'est aussi un lieu de rencontre" reconnait une autre commerçante. Dans la commune, il y a  encore aujourd'hui une dizaine de commerçants et artisans. "Si l'épicerie ferme après la boulangerie, alors c'est  la fin du commerce dans le village" explique un autre professionnel.

Une nouvelle fermeture aurait de lourdes conséquences pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer

Plaissan connait pourtant une hausse de sa population. De nouveaux programmes immobiliers sont en cours de construction. Mais les nouveaux arrivants (pas que) n'ont pas tous cette habitude d'acheter local.

Quand un commerce ferme dans un village les autres en pâtissent aussi

Les fonds récoltés permettront à l'épicier de régler ses loyers impayés à la mairie depuis cinq mois et de payer aussi le RSI. "Ils ne se rendent pas compte de l'importance de ce commerce de proximité" ajoute Jean-Pierre. "Nous sommes bien contents d'avoir cette épicerie quand il nous manque quelques choses". "Un commerce qui ferme, c'est un village qui meurt" ajoute un autre villageois. Tout le monde n'en a pas conscience.

Antoine, l'épicier est touché de cette mobilisation

Antoine est installée dans des locaux loués par la mairie de Plaissan - Radio France
Antoine est installée dans des locaux loués par la mairie de Plaissan © Radio France - Stéfane Pocher