Société

Les habitants du VIIème arrondissement se plaignent de la saleté des rues

Par Martine Bréson, France Bleu Paris vendredi 18 juillet 2014 à 17:07

Propreté C
Propreté C © Radio France/Samuel Aslanoff

Papiers, boites de pizzas et de fast food au pied des poubelles, bouteilles, canettes jetées par terre, sans compter les sacs plastique qui s’envolent quand il y a du vent : certaines rues, des pelouses autour de l’esplanade des Invalides et les berges de Seine ressemblent parfois à des dépotoirs. La mairie du VIIème cherche des solutions et lance un appel à la mairie de Paris.

Avec la chaleur tous ces détritus abandonnés sur les trottoirs, les pelouses ou sur les berges de la Seine augmentent encore l’impression de saleté mais le constat n’est pas nouveau. Depuis le mois de septembre dernier, les services de propreté du VIIème arrondissement reconnaissent que l’état des rues et des berges s’est fortement dégradé. Les plaintes des habitants, des touristes et même des passants sont quotidiennes. L’arrondissement est sale.

Pourquoi la propreté s’est dégradée ?

Il existe des Plans locaux de propreté qui permettent de renforcer la présence des agents de propreté sur certains points plus fréquentés pendant l’été comme les berges par exemple mais c’est au détriment du reste de l’arrondissement. De toute façon cela ne suffit pas car une entreprise assure le nettoyage jusqu’à minuit or la fréquentation des lieux est bien plus tardive et le lendemain matin les détritus sont là.

Les solutions

Pour René-François Bernard, l’adjoint de la mairie du VIIème délégué à l’environnement et à l’urbanisme, il y a des choses à revoir comme les sacs poubelle . Trop étroits, ils ne laissent pas entrer les grandes boites comme celle des pizzas et des hamburgers qui se retrouvent par terre ou pied des poubelles.

Il faudrait aussi étendre à tous les week-ends de l’été un dispositif qui fonctionne bien. Il est mis en place pour les fêtes du Baccalauréat ou la fête de la musique au pied de la Tour Eiffel  et a été étendu aux berges de Seine. Pendant ces évènements, des sacs en papier sont distribués aux fêtards jusqu’à 04h00 du matin et ramassés une fois pleins.

La mairie du VIIème se sent un peu oubliée de la politique parisienne.

La maire de l’arrondissement, Rachida Dati , a écrit à l’adjoint au Maire de Paris chargé de la propreté pour lui faire part des problèmes de propreté et lui demander d’agir rapidement.