Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les habitants et la mairie d'Argenteuil opposés à l'implantation d'un Lidl : le dossier va se régler en justice

-
Par , France Bleu Paris

C'est une info France Bleu Paris, la bataille est lancée à Argenteuil dans le Val d'Oise contre l'implantation d'un nouveau Lidl, sur un terrain privé de la Butte d’Orgemont, classée espace naturel sensible. Ce serait le 4e supermarché de l’enseigne dans un rayon de trois kilomètres.

Les habitants rejettent le projet de supermarché qui doit s'implanter sur un terrain privé de la Butte d'Orgemont
Les habitants rejettent le projet de supermarché qui doit s'implanter sur un terrain privé de la Butte d'Orgemont © Radio France - Laëtitia Heuveline

Argenteuil, France

La mairie avait accordé un permis de construire en février dernier mais a décidé de contester le document. Le maire d’Argenteuil Georges Mothron - élu Les Républicains - dénonce une attitude inappropriée des dirigeants du supermarché, « une attitude de cow-boy », et refuse désormais de traiter avec eux.
En cause une assignation des riverains pour un référé préventif avant travaux devant le tribunal de grande instance de Pontoise. C'est une manière pour le promoteur de se prémunir d'éventuels recours des voisins. Si, par exemple, un voisin attaque le promoteur pour une fissure sur sa façade, il dit qu'elle a été causée par les travaux, le référé préventif permet de savoir si elle était là avant. 

La mairie fera tout pour faire tomber ce permis de construire

À gauche le terrain privé en friche, à droite, la Bute d'Orgemont - Radio France
À gauche le terrain privé en friche, à droite, la Bute d'Orgemont © Radio France - Laëtitia Heuveline

Cette procédure a été mise en place sans avertir la mairie et avant même que les riverains soient au courant du projet. Pour le maire Georges Mothron ça ne passe pas : "Lidl avait fait plusieurs tentatives à Argenteuil depuis quelques années notamment sur ce lieu-là. Ils ont été repoussés à chaque fois pour des méthodes de cow-boy et donc j’ai bien compris que c’était les mêmes méthodes qui avaient été utilisées cette fois.   À partir du moment où j’ai appris ce qui s’était passé avec les riverains, j’ai dit à mes équipes que la mairie ferait tout pour faire tomber ce permis de construire. Le permis a été accordé le 18 février, il y a deux mois pour pouvoir réagir. Lidl va donc recevoir jeudi un avis de la ville qui signifie que nous revenons sur le permis. S’ils ne veulent pas y renoncer, nous utiliserons tous les moyens légaux pour que le permis tombe. "

Quid du chant des oiseaux

Sur l’espace naturel sensible de la Butte d’Orgemont, plusieurs dizaines d’espèces d’oiseaux sont recensés. Le jardin de Carmen donnerait directement sur le futur supermarché, elle a peur que leurs chants soient remplacés par le ballet des camions de livraisons et des clients. C'est le cas de nombreux riverains qui se sont rassemblés dans un collectif et qui ont même lancé une pétition.

Sur place le panneau du permis de construire trône toujours fièrement - Radio France
Sur place le panneau du permis de construire trône toujours fièrement © Radio France - Laëtitia Heuveline

Le terrain de plus de 2 hectares, grand comme trois terrains de football, est une parcelle privée dans l'espace naturel sensible de la butte. Pour Colette Six, la présidente de l'APSBO, association de protection sauvegarde de la Butte d'Orgemont, "d’autres hypothèses ont été évoquées pour ce terrain." 

La mairie se concentre pour l'instant sur le moyen de faire tomber le permis de construire avant d'évoquer les autres possibilités. Les habitants aimeraient une ferme urbaine ou un terrain de jeu pour les enfants mais il faudrait pouvoir financer le nouveau projet. Le terrain privé est estimé à 6 millions d'euros.

Lidl croit en son permis de construire

De son côté, la direction de Lidl se dit déçue mais confiante. Le responsable immobilier de la direction régionale en Île-de-France, Sébastien Le Mat, sait qu'il devra aller en justice mais il se dit persuadé que le permis de construire sera validé par la justice : "Aujourd’hui les études que nous avons réalisées montrent qu’il y a une carence alimentaire et qu’une offre équivalente n’existe pas. Il y a donc une vraie pertinence dans ce projet ! On va revaloriser ce terrain, on a créé un volet paysager de qualité, on va aussi le sécuriser il y a des carrières avec des trous jusqu’à deux mètres de profondeur ! On investi massivement sur le site. Alors quand on lui demande ce que ça fait de se lancer dans un projet qui est si contesté, il précise : "On aimerait bien sur fédérer mais il faut savoir aussi que nous avons fait des études de clientèle qui tendent à montrer qu’une partie de la population, qu’on n’entend pas, (qui n'est pas dans le collectif de riverains ndlr) est favorable à notre projet !"

Le plan du projet de supermarché sur la Butte d'Orgemont - Aucun(e)
Le plan du projet de supermarché sur la Butte d'Orgemont - Lidl France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu