Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les handballeurs français, locomotive du Hand breton

-
Par , France Bleu Armorique
Bretagne, France

Les précédents succès des handballeurs français ont boosté les effectifs dans les régions. + 11% en Bretagne en cinq ans. La ligue compte aussi sur ses deux clubs phares, Cesson Rennes-Métropole chez les hommes et Brest Bretagne Handball pour les filles.

 Les handballeurs français fêtant la victoire contre la Slovénie 31-25
Les handballeurs français fêtant la victoire contre la Slovénie 31-25 © Maxppp - Denis Trasfi

Matthieu Jouan, le secrétaire général de la ligue de Bretagne de handball.

Matthieu Jouan était l'invité de 8h15

11% de licenciés en plus en 5 ans en Bretagne

Selon Matthieu Jouan, les bons résultats de l'Équipe de France génèrent à chaque fois des arrivées de nouveaux licenciés. En Bretagne, sur les cinq dernières années, les effectifs ont augmenté de plus de 11%. Cet effet "locomotive" se constate à chaque grande compétition. Il y a ensuite toute un travail de formation au niveau des ligues et des clubs.

Le haut niveau est récent, avec l'émergence de Cesson et Brest

Avec 30 000 licenciés, la ligue de Bretagne de handball est l'une des plus importantes. En tout cas, elle l'était avant la refonte des régions. Pourtant, il n'y a pas de bretons en équipe de France, "car le haut niveau dans la région est récent, avec l'émergence de Cesson Rennes Métropole chez les hommes et Brest Bretagne Handball chez les filles". La preuve, "on trouve des bretons dans les équipes de France jeunes", explique Matthieu Jouan. Il espère beaucoup de la nouvelle salle annoncée en 2018 pour Cesson (4 500 places).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess