Société

Les heures d’attente pour l’exposition Paris 1900 au Petit Palais rendent les visiteurs agressifs

Par Martine Bréson, France Bleu Paris vendredi 25 juillet 2014 à 9:00

Petit Palais à Paris
Petit Palais à Paris © Radio France/Nathalie Doménégo

Insultes, réflexions malveillantes, le problème est réel aux heures d’affluence dans les files d’attente devant le Petit Palais. L’exposition Paris 1900 attire énormément de monde et la gestion des flux semble difficile entre les réservations "coupe-file" et ceux qui attendent pour aller au guichet.

Selon le syndicat CGT, le personnel a demandé à la Mairie de Paris de porter plainte systématiquement après chaque agression .

E1 Longue attente Petit Palais

Les insultes parfois même des bousculades seraient provoquées, d’après la CGT, par les files d’attente générées par le système de réservation de Paris-Musées, l’établissement public chargé des musées municipaux parisiens.

E2 Longue attente Petit Palais

L’exposition Paris 1900, qui a ouvert début avril et se termine le 17 août, a un gros succès. Les visiteurs sont très nombreux et les files d’attente s’allongent surtout à partir de 15h00; des visiteurs qui ont parfois du mal à gérer leur impatience et qui se laissent aller parfois jusqu’à lancer des noms d’oiseaux aux agents.

Pour espérer entrer au Petit Palais et découvrir l’exposition Paris 1900 qui raconte le Paris de la Belle époque, ceux qui n’ont pas réservé doivent souvent attendre près de deux heures le week-end. Une situation d’autant plus insupportable pour ceux qui ont déjà acheté leur billet et qui, pourtant, sont quand même obligés d’attendre parce qu’à l’intérieur du musée le nombre de visiteurs maximum est atteint.

Il faut dire, qu’au Petit Palais, le directeur ne s’attendait pas à un tel engouement . "En fait les visiteurs restent d’avantage dans l’exposition peut-être qu’on ne s’y attendait, d’autre part il y a une jauge relativement réduite qui est de 400 visiteurs mais qui assure du coup aux personnes qui ont pu rentrer une visite plus confortable. " explique Chritophe Leribault, directeur du Petit Palais.

Pour éviter la foule et les files d'atente interminable, France Bleu 107.1 vous conseille de réservez plutôt pour le matin et évitez le week-end.