Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Les hôpitaux de Bourgogne-Franche-Comté évacuent leurs premiers patients par avions sanitaires

Afin d’anticiper une éventuelle saturation du service de réanimation après l’afflux de patients atteints par le coronavirus, les hôpitaux francs-comtois ont évacué ce samedi leurs premiers patients par avions sanitaires vers d’autres centres hospitaliers en France. Les transferts vont se poursuivre.

L'avion sanitaire s'est posé ce samedi à la mi journée sur l'aérodrome de Courcelles les Montbéliard L'avion sanitaire s'est posé ce samedi à la mi journée sur l'aérodrome de Courcelles les Montbéliard
L'avion sanitaire s'est posé ce samedi à la mi journée sur l'aérodrome de Courcelles les Montbéliard - Aérodrome de Courcelles les Montbéliard

L’Hôpital nord-Franche-Comté a procédé ce samedi à l’évacuation par avion sanitaire de ses premiers patients atteints par le coronavirus. Quatre premiers patients ont été transférés vers le CHU de Nice et un hôpital de Marseille. Il s’agit d’anticiper une éventuelle saturation du service de réanimation. Un appareil médicalisé, d'une compagnie privée, a décollé de l’aérodrome de Courcelles-lès-Montbéliard avec plusieurs malades à bord. Ce transfert a été décidé en concertation avec l’ARS (Agence Régionale de Santé) et le centre 15.

Publicité
Logo France Bleu
loading

Deux patients ont été évacués en fin d'après-midi ce samedi vers un hôpital de Marseille, dont une femme d'une quarantaine d'années. Deux premiers malades graves avaient été évacués à la mi-journée vers le CHU de Nice.

Transferts tout le week-end

Ce sera également le cas d'une quarantaine de patients du CHU de Besançon, confirme l'établissement. Leur transfert a déjà commencé et se déroulera tout ce week-end et la semaine prochaine vers les hôpitaux de deux régions : Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte-d'Azur

En tout, ce sont une cinquantaine de patients de Bourgogne Franche-Comté qui vont être transférés dès ce week-end et dans les prochains jours vers d'autres hôpitaux : 40 iront en Auvergne Rhône-Alpes (Allier, Puy-de-Dôme et Isère) et 10 dans les hôpitaux de PACA (Bouches-du-Rhône, Var, Alpes-Maritimes), annonce l'ARS. Il y aura aussi des transports par hélicoptère et par voie terrestre.

Les équipes médicales ont pris toutes les précautions nécessaires pour acheminer les malades dans l'avion - Aérodrome de Courcelles les Montbéliard

Les avions chargés des évacuations sur la plateforme de Courcelles-lès-Montbéliard sont des Piaggio Avanti II. Ils sont affrétés par la compagnie d’aviation d’affaires Oyonnair , basée à Lyon-Bron. Ces biturbopropulseurs sont envoyés là où l’A330 Phénix de l’Armée de l’Air ne peut pas opérer. De son côté, l'hôpital de Pontarlier se pose la question d'envoyer, ou non, des patients vers la Suisse. "Pour l'instant l'ARS nous dit d'envoyer nos patients gravement atteints vers les hôpitaux de la région mais il se peut que cela change dans les jours prochains", estime l'établissement.

"L’afflux de patients va se poursuivre dans les prochains jours." - La direction de l'hôpital de Trévenans

"L’objectif est de pouvoir continuer à assurer la disponibilité de lits pour tous les malades qui nécessiteront une hospitalisation en réanimation et éviter des transferts en urgence faute de places. Cet afflux de patients COVID relevant d’un service de réanimation va se poursuivre dans les prochains jours", indique la direction de l’HNFC dans un communiqué.

Vingt patients des hôpitaux de Trévenans et Vesoul seront évacués d’ici lundi

Ce sont au total vingt patients de réanimation accueillis dans les hôpitaux de Trévenans et Vesoul qui seront transférés d’ici lundi vers des centres hospitaliers des régions du Centre, du Sud-Est et de la côte ouest, mais aussi des pays frontaliers, Suisse et Allemagne. Chaque établissement a donné son feu vert. Ils seront acheminés eux aussi par voie aérienne à bord d’un avion médicalisé. "C’est une solidarité et une collaboration hospitalière sans précédent qui se déploient aujourd’hui", salue la direction de l’hôpital de Trévenans. Les autres patients de Bourgogne Franche-Comté seront également transportés par "hélicoptère ou voie terrestre", précise l'Agence Régionale de Santé. 

Une entente internationale dont a également bénéficié le CHU de Pontarlier qui a reçu, ce vendredi, du matériel médical en provenance de l'hôpital de Lausanne, en Suisse. Et ce à défaut d'envoyer des patients de l'autre côté de la frontière, puisque pour l'instant l'établissement estime "gérer la situation".

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu