Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Les horodateurs connectés et intelligents à Nice: épisode 2

mardi 5 décembre 2017 à 21:39 Par Laurent Vareille, France Bleu Azur

L'Etat va aider la ville de Nice à installer de nouveau horodateurs. Une aide financière pour une installation qui ressemble fort à celle d'il y a 5 ans.

STATIONNEMENT INTELLIGENT A NICE
STATIONNEMENT INTELLIGENT A NICE © Maxppp - Frantz BOUTON

Nice, France

C'est une annonce en plusieurs temps nous explique les communiquants de la municipalité niçoise. "Aujourd'hui on annonce l'aide de l'Etat, demain on précisera combien coûte l'ensemble du projet". Alors, en attendant on se contente de ce chiffre: 1.459.800 euros. C'est la somme que va donner sous forme de subvention l'Etat français à la ville de Nice pour qu'elle change encore une fois ses horodateurs. Car en 2012, une expérience similaire avait été tentée.

Le stationnement intelligent: le retour !

On avait appelé ça le stationnement intelligent. A grand renfort de communication et en clamant haut et fort que c'était une première en France, la ville de Nice avait alors lancé de nouveaux horodateurs dits connectés. Ils devaient révolutionner notre manière de stationner. 4 ans après, Nice les abandonnait. Le système n'avait bien fonctionné et surtout ils avaient été rapidement piraté; craqué par quelques informaticiens bidouilleurs. Nice ressortait alors ses vieux parcmètres. Perte financière pour la collectivité: 9 millions d'euros.

De nouveaux horodateurs dés 2018

Mais le maire de l'époque, Philippe Pradal continuait d'affirmer que le stationnement intelligent avait de l'avenir. Il a du être entendu car la ville va donc en installer de nouveaux en 2018, avec en plus l'aide financière de l'Etat. Et pas une petite aide en ces temps de restriction budgétaire: prés d'un million 1/2 d'euros.